Une nouvelle étude réalisée par les scientifiques de l’université américaine de médecine Johns Hopkins (Baltimore, dans le Maryland) permet désormais d’en savoir plus sur le choix par les moustiques de leurs cibles. Cette enquête a également le mérite de permettre une meilleure orientation des recherches pour faire face aux différentes maladies causées par les piqûres…

Vous pouvez lire cet article sur La Nouvelle Tribune

Comments

comments

Related Post

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com