Le ministre des Enseignements Maternels et Primaires du Bénin, Salimane Karimou met en garde les enseignants ou les chefs d’établissement qui exercent dans les écoles privées sans autorisation. C’est à travers une note circulaire en date du 3 mars 2023.

Selon la note circulaire du ministre des Enseignements maternel et primaire, il a été constaté que « bon nombre d’enseignants ou chefs d’établissements exercent allègrement dans les écoles privées sans être autorisés ». « Cet état de choses préjudiciables au bon fonctionnement desdits établissements, au développement intégral des compétences dévolues aux apprenants, est en porte-à-faux avec l’article 42 du décret n » 279 du 16 juin 2007 fixant les conditions générales de création ou d’ouverture, d’extension, de scission, de gémination, de transfert, de fermeture, de changement de dénomination et de fonctionnement des établissements privés d’enseignements maternel, primaire et secondaire général », informe Salimane Karimou.

Il invite les enseignants et directeurs, ainsi que toute autre personne remplissant les conditions et désireuse d’enseigner ou de diriger une école privée à déposer un dossier de demande d’autorisation. Ce, dans les Régions Pédagogiques au plus tard le 31 mai 2023.

Les dossiers seront par la suite envoyés dans les Directions départementales des Enseignements maternel et primaire (DDEMP) dans la troisième décade du mois de juin 2023. La liste des pièces à fournir est disponible au niveau des Régions Pédagogiques, des DDEMP et à la direction de l’Enseignement Primaire.

Akpédjé Ayosso

Comments

comments

Related Post

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com