Le Conseil des ministres a autorisé, mercredi 25 janvier 2023, le paiement des arriérés de salaires ainsi que les droits liés à la rupture de leurs contrats au personnel recruté par l’ex Agence Béninoise pour la Réconciliation et le Développement (ABRD).

Le gouvernement s’est penché sur la situation d’une dizaine d’agents recrutés par l’ex Agence béninoise pour la réconciliation et le développement (ABRD). « Ils auraient dû être régis par une convention collective, laquelle n’a finalement jamais été mise en place. De fait, leur situation administrative n’a pu être régularisée et ils ont dû, pendant tout ce temps, se contenter d’avances sur salaires et de primes », a déploré le Conseil des ministres du mercredi 25 janvier 2023.
Le Conseil a autorisé le paiement de leurs arriérés de salaires ainsi que des droits liés à la rupture des contrats.
La liquidation des arriérés de salaires du personnel recruté par l’ex Agence béninoise pour la réconciliation et le développement (ABRD) intervient à la suite de différentes évaluations réalisées par les services compétents du gouvernement, selon le Conseil des ministres.
M. M.

Comments

comments

Related Post

Roger Imorou Garba n’est plus

Posted by - juin 6, 2022 0
L’ancien membre du comité central du Parti révolutionnaire et populaire du Bénin (PRPB), Roger Imorou Garba n’est plus. Il est…
Generated by Feedzy
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com