Dans le cadre de sa mission d’observation électorale, la Plateforme Electorale des Organisations de la Société Civile (PEOSC) a fait le point des observations du déroulement et du dépouillement du scrutin législatif du dimanche 8 janvier 2023. C’est à travers une deuxième Déclaration donnée dans la soirée.

« Il n’a pas été noté de tentative de pression, d’intimidation, de menace, de troubles à l’ordre public, de corruption ou de harcèlement d’électeurs » dans « 94,89% des centres/postes de vote » lors du déroulement des élections législatives de ce dimanche 8 janvier 2023, selon la Plateforme Electorale des Organisations de la Société Civile (PEOSC).
Les électeurs ont voté dans l’ordre et la discipline dans 98,10% des postes de vote, a fait savoir la PEOSC dans une Déclaration présentée dans la soirée du dimanche par le Général Awal Bouko Nagnimi, membre de la Chambre de Réponse à la Salle de Situation Electorale.
La composition du poste de vote a été respectée dans 95,62% des postes de vote. Il n’a pas été enregistré de rupture de stock de matériel électoral et d’encre indélébile dans 97,81 des postes de vote. « Dans 85,71% des postes de vote rapportés, le scrutin s’est déroulé sans problème d’identification des électeurs sur les listes électorales. Dans 99,85% des postes de vote, il a été observé que les personnes vivant avec un handicap ou les personnes vulnérables ont pu accéder aux postes de vote ou ont bénéficié de l’assistance nécessaire pour voter », selon les statistiques de la PEOSC.
Le scrutin a été suivi par des délégués de tous les partis politiques en lice et des observateurs aussi bien nationaux qu’étrangers.
« De façon générale, le délai imparti pour la durée du scrutin a été respecté. Dans les postes de vote où il
y a eu retard de démarrage ou rupture du processus faute de matériel électoral, la clôture du vote en a
tenu compte », lit-on dans la Déclaration.
Les observateurs de la plateforme électorale ont alerté cependant sur quelques incidents dont des tentatives de distribution d’argent, des cas de consigne de vote, de votes multiples, de rupture de bulletins de vote, votes avec pièces irrégulières, etc.
M. MENSAH

<!– <!–[if IE]><![endif]–>

Comments

comments

Related Post

Generated by Feedzy
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com