Le bon déroulement des élections législatives de ce dimanche 8 janvier 2023 préoccupe la Plateforme Électorale des Organisations de la Société Civile (PEOSC). Une Salle de Situation Électorale est mise en place et des observateurs déployés dans ce cadre. L’ annonce a été faite, samedi 7 janvier 2023, lors de la Déclaration d’entrée de la Plateforme Électorale des Organisations de la Société Civile.

714 observateurs électoraux seront déployés dans 714 Postes de vote par la Plateforme Électorale des Organisations de la Société Civile (PEOSC) dans le cadre des élections législatives de ce dimanche 8 janvier 2023.
La PEOSC contribuera au bon déroulement du scrutin à travers le déploiement d’une équipe mobile de supervision et de réponses, l’animation les 7, 8 et 9 d’une Salle de Situation Électorale en soutien aux 714 observateurs déployés pour un suivi dynamique du scrutin.
Selon la présidente de la PEOSC, une trentaine de personnalités et spécialistes ont été mobilisés pour l’animation des Chambres techniques, d’analyses et de réponses de la Salle de Situation Électorale.
« Par « l’Alerte et la Réponse”, les trois chambres de l’ESR se positionnera pour le suivi des enjeux liés au respect des dispositions de la loi électorale, au taux de participation, à la non violence et à la gestion sécuritaire du scrutin », a expliqué Fatoumatou Batoko-Zossou, présidente de la Plateforme Électorale des Organisations de la Société Civile, samedi 7 janvier 2022, lors de la déclaration d’entrée de la PEOSC.
A en croire la présidente de la PEOSC, les analystes (2) et tout le dispositif d’alerte poursuivront la veille pour toute la période post-électorale.
La PEOSC coordonnée par Wanep-Bénin a déployé sa mission d’observation électorale grâce à l’appui de ses partenaires dont la Coopération Suisse, l’Union Européenne, etc.
Marc MENSAH

Comments

comments

Related Post

Generated by Feedzy
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com