Le Front des Organisations Nationales contre la Corruption (FONAC) tient à la préservation de la paix pendant les législatives de 2023. En conférence de presse, lundi 2 janvier 2023, l’organisation a dénoncé des violations du Code électoral et appelé au respect des textes.
Les dispositions du Code électoral proscrivent des actes et comportements en période électoral. Mais depuis le début de la campagne électorale les acteurs politiques violent ces dispositions, a déploré le Front des Organisations Nationales contre la Corruption (FONAC), lundi 2 janvier 2023 lors d’une conférence de presse.
Le président du FONAC a rappelé quelques exigences de la loi électorale en vigueur au Bénin.
« Il est interdit d’offrir des cadeaux et autres présents pouvant influencer le vote 12 mois avant le jour du scrutin ; ne pas distribuer des bulletins et autres documents de propagande des partis politiques le 8 janvier 2023 ; non à la corruption ; non à l’achat de conscience ; pas de provocation, pas de violence, œuvrons pour la paix ; non au vote des mineurs ; non au vote des étrangers ; tu ne dois voter qu’une seule fois, non au vote multiple ; Béninoise, Béninois ne vote pas en lieu et place des absents ou des morts ; pour préserver la paix, non au bourrage des urnes ; responsables à divers niveaux, ne falsifiez pas les documents électoraux », a indiqué Jean-Baptiste Elias, président du FONAC.
Marc MENSAH

Comments

comments

Related Post

Un groupe parlementaire change de nom

Posted by - novembre 1, 2022 0
Plus de groupe parlementaire ‘’Union Progressiste » à l’Assemblée nationale. La déclaration officielle de changement de nom a été lue lundi…
Generated by Feedzy
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com