L’ancien Président du Bénin, Nicéphore D. Soglo a formulé des voeux de nouvel an à tout le peuple béninois. Très attaché à son pays qu’il a dirigé du 4 avril 1991 au 4 avril 1996, le premier président de l’ère du renouveau démocratique au Bénin a formulé les vœux les meilleurs pour la nouvelle année 2023. Pour lui, 2023 est l’année de la réconciliation nationale. Lire l’intégralité de son message.

||Vœux de l’Année 2023 du Président Nicéphore D. Soglo à la nation Béninoise |
Cotonou, le 28 décembre 2022

Béninoises, Béninois, Chers Compatriotes.

Pendant que s’égrènent inexorablement les derniers jours de l’an 2022, je voudrais avoir une pensée spéciale pour tous ceux qui nous ont quitté, en l’occurrence mon épouse Rosine Vieyra Soglo, décédée le dimanche 25 juillet 2021 et que nous continuons de pleurer ; ainsi que tous ceux qui ont donné de leur vie pour la construction de notre démocratie chèrement acquise.

L’un des derniers combat de maman Rosine Vieyra Soglo, c’est la libération de celle qu’elle appelle affectueusement ‘’ma fille », je veux nommer Reckya Madougou, du professeur Joël Aïvo et de tous ceux qui sont contraints de passer cette nouvelle année en prison au nom de leurs idées et de leur combat pour la liberté. Je pense également à tous les exilés contraints de passer cette période de nouvel an loin du Bénin, leur pays.

Aux uns et aux autres, ainsi qu’à tous nos compatriotes, je formule mes vœux les meilleurs pour la nouvelle année 2023 : l’année de la réconciliation nationale.

Je ne cesserai jamais de rappeler au gouvernement de son Excellence Monsieur Patrice Talon, qu’il est de sa responsabilité de construire la paix et la liberté pour chaque citoyen de ce pays partout où il se trouve. Les progrès réalisés ces derniers jours dans le cadre de la décrispation de la tension politique, sont certes louables, mais il reste encore beaucoup à faire afin d’instaurer le dialogue et la confiance réciproque avec le peuple de notre pays.

Seule la libération de tous les prisonniers politiques et le retour au bercail de tous les exilés en sont la condition.

J’ai, après une opération à Paris en septembre dernier, quitté pour la première fois mon lit pour un contact avec le pays profond, alors que les partisans de mes deux successeurs se livrent en ce moment des joutes électorales. Je reviens du département du Mono-Couffo plein d’espoir pour le développement économique de notre pays.

Après le maïs, le manioc et le coton, qui grâce à l’aide du Président Jimmy Carter, du milliardaire japonais Sassakawa et du plus grand généticien de l’histoire Norman Borlaug, père de la fête des paysans, j’ai encore mesuré l’extraordinaire potentiel de notre pays pour la culture du riz et la pisciculture.

Et c’est tout naturellement que je formule le vœu de stabilité et de prospérité pour notre pays en cette période d’élections législatives. Plus question de voir le sang de nos compatriotes couler à l’occasion des contestations électorales.

Encore une fois, santé, paix et prospérité pour tous les Béninoises et Béninois où qu’ils se trouvent.

Vive la démocratie !
Vive le Bénin !
Bonne et heureuse année 2023 à toutes et à tous !
Je vous remercie.

Nicéphore D. SOGLO
Ancien Président de la République
Ancien Maire de la ville de Cotonou
Vice-Président du Forum des Anciens Chefs d’Etats et de Gouvernements d’Afrique,
Créé en 2006 à Maputo sous le haut patronage de son Excellence Nelson MANDELA

Comments

comments

Related Post

Generated by Feedzy
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com