Ministre de l’Economie et des Finances du gouvernement de Patrice Talon depuis 2016, promu Ministre d’Etat en 2021, Romuald Wadagni est désigné « Meilleur Ministre du Gouvernement de Patrice Talon au titre de l’année 2022 ». C’est ce qu’il convient de retenir des résultats d’un sondage mené en ligne auprès d’environ 5 310 répondants, abonnés aux Newsletters du Journal 24 Heures au Bénin. Une reconnaissance qui ne surprend guère lorsqu’on sait que Romuald Wadagni avait été désigné successivement Meilleur Ministre des Finances d’Afrique aux FINANCIAL AFRIK AWARDS en 2019 et 2020. Nos confrères du Journal DAABAAARU l’ont aussi désigné récemment, 1er du Top 10 des ministres qui performent dans le gouvernement .

Note : En plus de nos mesures par sondage, nous avons ajouté, une analyse réalisée par notre rédaction de ce qui s’est dit sur les réseaux sociaux sur toute l’année à propos des principales personnalités politiques du pays. Cette analyse supplémentaire nous permet d’apporter un éclairage qualitatif des résultats observés sur nos données quantitatives.

Le Bénin révélé sous le leadership de Patrice Talon est à mettre à l’actif des membres du gouvernement, des cadres et de tous les citoyens à la tache au service de la Nation. Du 1er Novembre au 05 décembre 2022, 5 310 lecteurs extraits de la base des 43 210 abonnés Newsletters du journal 24 HEURES AU BENIN avaient été priés de répondre à la question suivante :
Selon vous, qui est le meilleur ministre du gouvernement Patrice Talon en 2022 ? Qu’est ce qui justifie votre choix ?

Ministre très apprécié du gouvernement

Même s’il s’affiche très peu publiquement, après analyse du contenu des résultats, il ressort à plus de 85% que Romuald Wadagni est le meilleur ministre du gouvernement du Benin en 2022. Il est suivi des ministres Gaston Dossouhoui, de Véronique Tognifodé et de José Tonato.
Les raisons du choix de nos répondants vont du capital sympathie du personnage, à sa très grande technicité et aux résultats à l’actif de son ministère.

Mobilisé dans la lutte contre l’inflation et les pénuries , le ministre de l’Économie et des Finances a fait une bonne gestion de la crise économique. Il s’impose ainsi comme « le vrai poids lourd du gouvernement » affirment certains enquêtés.
Il est reconnu à Romuald Wadagni, la mise en place et le pilotage des mesures d’accompagnement du gouvernement depuis le début la crise de Covid 19 et la guerre en ukrainienne. La batterie de mesures fiscales et d’exonérations pour adresser les effets de la flambée des prix de première nécessité (farine de blé, huiles végétales, produits pétroliers, électricité, intrants agricoles) mais aussi pour prévenir les tensions inflationnistes a milité en sa faveur. La maîtrise du taux d’inflation du Bénin autour de 2,1% sur toute l’année contre 8,2% dans l’espace UEMOA est également saluée.

Selon les répondants, Romuald Wadagni est le véritable maître d’œuvre du programme d’action du gouvernement. Sous le leadership de Patrice Talon que lui-même appelle « mon patron », il a réussi à mettre en place une stratégie de renforcement de la résilience du Bénin face aux chocs exogènes, ainsi qu’une politique économique transversale qui laisse entrevoir le Bénin de demain dans tous les secteurs d’activités.

« Technocrate »

Du point de vue technique, le rythme du taux de croissance économique qu’enregistre le Bénin malgré la pandémie de la Covid 19 et les effets collatéraux de la guerre en Ukraine dans le contexte économique mondial difficile, a retenu l’attention de nos répondants.
La réduction inédite du taux de pauvreté du Bénin dans un contexte de croissance démographique, constituent un exploit majeur à l’actif Romuald Wadagni sous la direction de Patrice Talon.
Parmi les raisons qui ont justifié le choix de Romuald Wadagni, il a été évoqué la gestion proactive et la restructuration de la dette du Bénin.

« Crédibilité »

La crédibilité de l’Etat du Bénin auprès des institutions financières internationales pour une mobilisation exceptionnelle des ressources extérieures est à l’actif de ministre d’Etat. L’accroissement de la mobilisation des recettes intérieures (fiscales et non fiscales) induite par plusieurs réformes à la direction impôts et de la douane sont également évoquées à cause de leur impact sur la population.
Ainsi, il est cité la mise en œuvre des programmes : cantines scolaires, kits scolaires et allocations mensuelles pour 30 000 filles sur 3ans, la réalisation d’ouvrages pour l’accès à l’eau à potable et l’assainissement, la gratuité de certains soins de la santé infantile et maternelle etc..

De façon globale, les répondants semblent convenir d’un lien de causalité entre les progrès qu’enregistre le Bénin sous la direction de Patrice Talon et la bonne gestion de l’économie nationale et des finances publiques.
Il n’est pas superflu de reconnaître le rôle très déterminant du ministère des Finances dans l’effectivité de l’historique revalorisation des salaires pour les agents de l’Etat intervenu après notre sondage.

Tout le mérite revient au Chef de l’Etat Patrice Talon qui nous le savons a su s’entourer de cadres chevronnés et compétents pour conduire avec exemplarité la mise en œuvre des piliers de ses programmes d’actions gouvernementales.

La Rédaction

Comments

comments

Related Post

Generated by Feedzy
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com