Le gouvernement travaille au renforcement des effectifs de divers corps des forces de défense et de sécurité. 1696 jeunes recrues ont démarré leur formation ce vendredi 25 novembre 2022 au Centre de formation militaire de Bembèrèkè (CFMB). Ils proviennent de la police républicaine, des eaux, forêts et chasse et des forces armées béninoises.

Le gouvernement béninois déterminé plus que jamais à renforcer les effectifs des divers corps de l’armée. Après la sortie officielle de 1.201 jeunes soldats du Centre de formation militaire de Bembèrèkè il y a quelques jours, 1696 autres jeunes recrues y ont démarré leur formation vendredi 25 novembre 2022. Pendant leur séjour au camp militaire de Bemberèkè, ces futurs hommes et femmes en uniformes recevront selon un communiqué du gouvernement, des cours dans de nombreux modules que sont, la culture militaire générale, le règlement militaire, la topographie, l’armement, l’instruction sur le tir au combat, le service en campagne, le scoutisme et autres. Ils devront également cultiver pendant ce temps de formation, l’esprit de solidarité, le sens de responsabilité individuel et collective.
Le ministre de la défense a rappelé à l’occasion du lancement de la formation, l’objectif du gouvernement en autorisant ces recrutements. Il s’agit de donner aux forces de défense et de sécurité entre autres moyens, les ressources humaines, premier maillon indispensable du système de défense du territoire, et gage de la dispensation de la sécurité des personnes et des biens, conditions nécessaires pour asseoir une économie durable, a souligné Alain NOUATIN. Procédant au lancement de la formation, il a invité le personnel de l’encadrement à, non seulement, instruire mais aussi et surtout éduquer ces jeunes et à façonner leurs esprits. « Je ne veux recevoir aucun rapport de harcèlement, vous constituez pour eux un miroir et un guide. Veillez au comportement général de vos jeunes cadets », a averti le ministre de la défense.
Les jeunes recrues recevront une même formation commune de base de plus de 03 mois. Elle leur permettra d’être moulés dans les contraintes, exigences et reflexes fondamentaux nécessaires à l’exercice du métier des armes.

F. A. A.

Comments

comments

Related Post

Generated by Feedzy
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com