Le projet de digitalisation des Micro, Petites et Moyennes Entreprises (MPME) béninoises mis en œuvre par la Chambre de Commerce et d’Industrie du Bénin (CCI Bénin) est le fruit d’une subvention de l’AFD / Expertise France pour renforcer la résilience des MPME par le développement des compétences en matière de transformation digitale, pour les préparer à d’éventuelle catastrophe à l’instar de la pandémie de la COVID-19. Il a été lancé le mercredi 09 novembre 2022, au siège de l’institution consulaire.

La pandémie de Covid-19 a mis à rude épreuve les économies en général et les entreprises en particulier. Si des entreprises ont pu s’en sortir, c’est notamment grâce au numérique. Prenant en compte ce paramètre, la Chambre de Commerce et d’industrie du Bénin (CCI Bénin), a initié le projet « E-tchité » grâce à une subvention de l’UE déléguée à l’Agence Française de Développement et soutenu par Expertise France.

Dans son mot de bienvenue au lancement du projet « E-tchité », Raymond Adjakpa Abilé, secrétaire général de la CCI Bénin a fait la genèse du projet et rappelé trois dates importantes dans l’aboutissement du processus. Il y a eu d’abord la signature de convention en septembre 2019 entre le Ministère de la digitalisation et la Chambre de commerce et d’industrie du Bénin pour Ensuite, accélérer la transformation digitale des entreprises ; Faire la promotion de l’extension du Bénin en .bj et enfin sensibiliser l’ensemble des acteurs économiques sur l’importance de la donnée. L’atteinte de ces trois objectifs a amené la mandature 2020-2025 de la CCI Bénin à mettre en œuvre un Plan Stratégique décliné en 10 programmes dont CCI développement. L’un des projets du programme CCI développement a conduit à la signature de convention avec l’Agence Française de Développement (AFD). La troisième date est celle qui consacre le lancement du projet E-Tchité. A en croire le Sg de la CCI Bénin, tout cela n’a été possible que grâce au gouvernement qui a mis en place le cadre nécessaire. « Nous sommes un pays doté d’une stratégie nationale du numérique, cela veut dire que nous avons la base qu’il faut pour développer le reste ; un code du numérique. (…) Il ne reste qu’à travailler et d’avoir l’oreille attentive de nos partenaires. (…) L’objectif de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Bénin, c’est de tout faire pour être plus en avance et de réfléchir même au-delà de ce que les Chefs d’entreprise pensent afin de leur permettre d’être très à l’aise sur tous les outils qu’il faut et du coup d’être résilients », a indiqué Raymond Adjakpa Abilé, secrétaire général de la CCI Bénin.
Pour Christiane Codjo Tossou, vice-présidente de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Bénin Chargée des régions économiques et élue consulaire référent du Programme CCI Développement, ‘’Tchité » en langue locale fongbé signifie ‘’se lever ». Rapproché au numérique, il s’agit à travers le projet ‘’E-Tchité » d’accompagner les entreprises à se lever par le digital et surtout favoriser la continuité des activités aux Micros, Petites et Moyennes Entreprises (MPME). « Le projet digitalisation des MPME porté par la Chambre de Commerce et ses partenaires va donc œuvrer au renforcement de la résilience des entreprises de notre pays et va constituer une réponse concrète à l’impact social de toutes les crises éventuelles avec l’ambition de garantir la continuité des activités économiques », a indiqué Christiane Codjo Tossou dans son discours de lancement officiel du projet « E-tchité ».
Activités à mener au profit des MPME
Renforcer les capacités des bénéficiaires à l’utilisation des outils digitaux (réseaux sociaux, plateformes de gestion, etc) ; donner une visibilité numérique aux bénéficiaires au travers des outils digitaux de la CCI Bénin (Ahilido, BeninMarketplace) ; doter chaque bénéficiaire d’une Application de gestion « E-tchité », de site internet sécurisé en .bj et d’adresses électroniques personnalisées, sont entre autres les prochaines activités à mettre en œuvre dans le cadre du projet « E-tchité ». Ce sont des aspects très importants du projet, selon Jerôme Bertrand-Hardy, Directeur de l’Agence Française de Développement (AFD). Ce qui me paraît très intéressant dans les différentes activités (…), c’est ce souhait de mutualiser un certain nombre de services, de faire en sorte que la Chambre de Commerce et d’Industrie du Bénin soit en mesure de permettre aux petites entreprises qui n’ont pas forcément accès à tous les outils, d’avoir accès à ces outils sous forme un peu mutuelle et de le faire non seulement à Cotonou mais aussi partout dans le Bénin. On a parlé de Lokossa, de Porto-Novo, de Parakou, de Natitingou », a indiqué le DG de l’AFD.
Selon Job Biao, Chef projet digitalisation des MPME au Bénin, la mise en œuvre du projet « E-Tchité » va s’effectuer en deux cohortes. La première cohorte a permis de recenser au total 500 bénéficiaires. Il en serait de même pour la 2è cohorte. A l’issue du projet, au total 1000 MPME au Bénin seront impactées.
Marc MENSAH

Comments

comments

Related Post

Generated by Feedzy
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com