Les membres du gouvernement candidats aux législatives du 08 janvier 2023 ne doivent utiliser les moyens de l’Etat pour leurs activités politiques. Le porte-parole du gouvernement s’est prononcé sur la question ce dimanche 06 novembre 2022 sur la Télévision nationale.

Les ministres candidats à l’élection législative du 08 janvier prochain ne doivent en aucun cas utiliser les moyens de l’Etat pour leurs activités politiques. Ils devront utiliser leurs propres moyens aussi bien pour la pré-campagne que pour la campagne électorale. Le porte-parole du gouvernement, Wilfried L. HOUNGBÉDJI a exprimé la position du gouvernement sur l’usage des moyens de l’Etat en période électorale sur la Télévision nationale dimanche 06 novembre 2022.
Suivant les explications porte-parole du gouvernement, les candidats à l’élection législative doivent utiliser leurs propres moyens. Le gouvernement qui prône la bonne gouvernance, et qui tient à une utilisation rationnelle des ressources publiques, ne permettrait pas que les moyens de l’Etat soient utilisés à des fins politiques.
Au sujet d’éventuelle démission des ministres, directeurs généraux de société et autres cadres de l’administration publique candidats à l’élection législative, il n’en est pas question. Selon Wilfried L. HOUNGBÉDJI, les ministres au delà de tout, sont des acteurs politiques qui ont des responsabilités vis-à-vis de leurs partis. Ils n’ont donc pas l’obligation de démissionner de leurs postes, a fait savoir le porte-parole.
09 ministres sont inscrits sur les listes de candidature des prochaines élections.

F. A. A.

Comments

comments

Related Post

Generated by Feedzy
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com