Des groupes en mouvement ont été aperçus dans la nuit du dimanche 23 au lundi 24 octobre 2022 à Kandi au niveau de la prison. L’armée béninoise a riposté mais des affiches comportant de menaces d’attaques ont été retrouvées le lendemain dans une école proche de la prison.

Les soldats béninois en faction au niveau du mirador de la prison civile de la commune de Kandi ont repéré un groupe d’individus en mouvement aux alentours de la prison dans la nuit du dimanche 23 au lundi 24 octobre 2022.
Les assaillants ont été repoussés par des tirs de sommation.
Dans la même nuit, un groupe d’individus s’est introduit dans l’école urbaine centre proche de la prison. Dans la matinée du lundi 24 octobre 2022, des affiches ont été retrouvées sur des portes des classes de l’école. Des menaces de bombardement figuraient sur les affiches.
Pris de panique, les enseignants ont renvoyé dans un premier temps les apprenants.
Les activités pédagogiques ont repris timidement ce lundi.
Une équipe de militaires et de policiers est en faction dans l’école pour la sécurité des lieux.
M. M.

Comments

comments

Related Post

Generated by Feedzy
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com