Le parti Restaurer la confiance (RLC) va s’allier à la Force cauris pour un Bénin émergent (FCBE) pour participer aux législatives de janvier 2023. Le président Iréné AGOSSA l’a annoncé dimanche 23 octobre 2022 au cours de l’émission ‘’Cartes sur table » de Océan FM.

Restaurer la confiance comme plusieurs autres formations politiques au Bénin s’activent pour la participation aux législatives de janvier 2023 au Bénin. Pour y parvenir, Iréné AGOSSA et les siens ont trouvé la formule d’une ‘’démission collective ». Il n’y aura pas de fusion, mais les militants et les responsables vont tous démissionner pour rejoindre la FCBE le temps des législatives. L’annonce a été faite dimanche 23 octobre au cours de l’émission ‘’Cartes sur tables » de Océan FM.
Suivant les explications de Iréné AGOSSA, les lettres de démission sont déjà prêtes, et les militants aussi bien que les responsables n’attendent que la confession des listes de candidatures pour confirmer leurs démissions. Le RLC selon son président, n’a exigé que la tête de liste dans trois circonscriptions électorales. Le parti exige également que son président soit positionné tête de liste dans la 6e circonscription électorale. Une exigence mal vue par les responsables FCBE.
Si la FCBE ne satisfait pas ces exigences de RLC, le parti selon son président pourra se présenter seul aux élections.
Pour Iréné AGOSSA, les deux partis n’ont pas fait l’option de la fusion. Etant de l’opposition, ils ne sont pas sûrs d’avoir le récépissé d’existence légale d’un nouveau parti issu de leur fusion, avant les législatives. D’où la solution palliative d’aller aux élections ensemble, et de la nécessité de fédérer les forces, au risque de se faire écraser.

F. A. A.

Comments

comments

Related Post

Generated by Feedzy
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com