Une conférence-débat a réuni les promoteurs de Micro Petites et Moyennes Entreprises (MPME) autour du thème « Lumière sur les stratégies pour l’amélioration de la qualité des produits locaux », une initiative de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Bénin (CCI Bénin). Communications sur les instruments mis en place pour accompagner le développement des produits locaux, partage d’expériences de bénéficiaires des accompagnements, et visite de stands de produits locaux, ont été les moments forts de la conférence-débat tenue, vendredi 21 octobre 2022, à la Salle de conférence de l’Agence Territoriale de Développement Agricole (ATDA), Pôle 7 à Abomey-Calavi.

Les Micro Petites et Moyennes Entreprises (MPME) peinent à mettre sur les différents marchés nationaux des produits alimentaires et cosmétiques respectant les normes réglementaires de mise sur le marché. Les MPME pointent du doigt les difficultés (coût-délai-échantillons) liées à l’obtention des Autorisations de Mise sur le Marché (AMM) des produits agroalimentaires et des homologations pour la commercialisation des produits cosmétiques.
La Chambre de Commerce et d’Industrie du Bénin (CCI Bénin) a décidé de voler au secours de ces MPME en leur apportant l’information sur les stratégies pour l’amélioration de la qualité de leurs produits.
Dans ce cadre, une conférence-débat a été organisée, vendredi 21 octobre 2022, à la salle de conférence de l’Agence Territoriale de Développement Agricole (ATDA), Pôle 7 à Abomey-Calavi.
Cette initiative s’inscrit dans le cadre des actions de la nouvelle mandature de la CCI Bénin qui « s’est donnée pour objectif d’aider les entreprises, les accompagner à se former, à se structurer, leur ouvrir les marchés ». Elle cadre avec la vision du gouvernement du président Patrice Talon de « développer le Consommons local ». « Pour consommer ce que nous produisons, nous devons d’abord transformer. Si nous devons transformer ce que nous produisons et consommer, c’est que nous devons penser d’abord à la qualité de ce que nous consommons. (…) Il faut être sûr que c’est des produits sains et bons pour la santé », a expliqué Christiane Tossou, vice-présidente Régions à la CCI Bénin à propos de l’importance de l’Autorisation de Mise sur le Marché (AMM).

Les entrepreneurs présents à la séance ont été informés des opportunités des filières du Pôle 7 qui couvre 24 communes et plus de 50 % de la population béninoise ainsi que des instruments mis en œuvre pour accompagner le développement des produits dans une communication présentée par Bruno Dadjo, Directeur des Programmes de l’ATDA, Pôle 7.
Le Projet d’appui aux entreprises du Programme CCI Qualité à travers sa sous-composante ‘’Accompagnement des MPME à l’obtention de l’AMM (produits alimentaires) et à l’obtention de l’AC (produits cosmétiques et compléments alimentaires) ‘’a été présentée aux participants.
Le projet vise à « accroître l’accès au marché national, des MPME conformément aux exigences réglementaires fixées par le législateur en renforçant leur compétitivité par la qualité et la traçabilité des produits », selon la communication de Apolline Aho-Glèlè, Chef Service Promotion Economique Région Cotonou à la CCI Bénin.
A l’issue de la conférence-débat, les entrepreneurs ont souhaité que ces genres de formation se déroulent souvent. La formation « permet à la vraie cible de s’y conformer parce que beaucoup de personnes n’ont pas l’information et sont en quête d’information. (…) Le Made in Benin va être une réalité d’ici à 2024 », a confié Suzanne Amoussou, une cheffe d’entreprise spécialisée dans la transformation des produits agroalimentaires, cosmétique et phyto-thérapeutique.
« Cette opportunité a été donnée par la Chambre de Commerce et d’Industrie du Bénin à tout entrepreneur qui aspire à grandir un jour. (…) Tous les détails ont été donnés en ce qui concerne la certification et l’Autorisation de mise sur le marché. Je suis impressionné par tout ce qui a été dit. (…) Avec tout ce qui a été dit, je pense que beaucoup de produits ont la forte chance d’être exportés partout », a indiqué Hodévè Odile Akowanou, une entrepreneure du secteur agro cosmétique.

Marc MENSAH

Comments

comments

Related Post

Generated by Feedzy
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com