La police républicaine a entamé depuis quelques jours, un contrôle d’excès de vitesse dans les grandes agglomérations du Bénin. Le porte-parole de la police, commissaire Eric Orou Yerima, dans un entretien à Frissons radio explique les raisons de l’opération.

La police aux trousses des conducteurs de véhicules pour excès de vitesse. Une opération de contrôle a été lancée depuis quelques jours.
L’opération selon le porte-parole de la police, vise à identifier, interpeller et réprimander les usagers de la route qui dépassent la vitesse prescrite en agglomération (50 Km/h). La hausse du taux d’accidents de circulation en période de fin d’année selon le commissaire, est souvent due à l’imprudence des usagers de la route, et à l’excès de vitesse.
Ayant pris conscience du fait, la hiérarchie policière fait-il savoir, a décidé d’organiser une opération de contrôle d’excès de vitesse. Cinq départements sont concernés. Il s’agit de l’Ouémé, l’Atlantique, le Littoral, le Mono et le Couffo. L’objectif global selon le porte-parole est de faire respecter les règles de la circulation routière, et de contribuer à la réduction du taux des accidents de la circulation dus à l’excès de vitesse dans le pays.

F. A. A.

Comments

comments

Related Post

Generated by Feedzy
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com