Le Bénin à la suite de plusieurs autres pays organise ce mardi 18 octobre 2022, un séminaire sur le Compact with Africa (CwA). « Compact with Africa comme levier de promotion du secteur privé », c’est le thème retenu pour les assises qui auront lieu à la Chambre du commerce et d’industrie du Bénin (CCI Bénin).

Partager avec le secteur privé béninois les recettes du Compact with Africa pour un climat des affaires dynamique et compétitif, c’est l’objectif du séminaire du Compact With Africa. Les assises qui s’ouvrent ce mardi 18 septembre 2022 à la CCI Bénin seront également l’occasion pour les participants de présenter les opportunités d’investir au Bénin ainsi que les mesures d’accompagnement.
Le Compact With Africa est une initiative née de la volonté du G-20 à approfondir et élargir la coopération internationale en matière de politique économique et financière. Le partenariat avec l’Afrique dénommé « Compact With Africa » a vu le jour au sein du volet financier du G-20, et vise à promouvoir les investissements privés.
CwA est un cadre qui part du principe que des progrès notables et significatifs peuvent être réalisés pour la création d’un meilleur environnement pour l’investissement privé si les pays africains, les membres du G-20, les Organisations Internationales et les pays partenaires travaillent ensemble. Il couvre trois blocs à savoir le cadre macroéconomique ; le cadre des activités et ; le cadre de financement.
Eu égard à tous les avantages liés à cette initiative, le Bénin comme d’autre pays africains a adhéré au CwA. Le pays cherche à œuvrer davantage pour un environnement plus propice à l’investissement privé, à mieux mobiliser les ressources et les financements nationaux, et à créer un espace permettant d’accroître les investissements publics indispensables dans les infrastructures tout en assurant la viabilité de la dette. Les résultats obtenus sur la période 2018-2021 sont encourageant, et il convient de partager avec le secteur privé les réformes actuelles et les opportunités qui en découlent.

A propos des trois blocs
« Le cadre macroéconomique identifie des considérations pour maintenir la stabilité macroéconomique, tout en prévoyant des investissements adéquats dans les infrastructures non commerciales. Il s’agit notamment de mettre en place des cadres de politique macroéconomique résilients, qui, assurent la viabilité de la dette publique au fil du temps ; accroître la mobilisation des recettes intérieures grâce à un système fiscal favorable aux investissements ; combinent des réformes fiscales nationales et une coopération internationale renforcée pour contenir le transfert de bénéfices et l’évasion fiscale ; assurent une gestion saine des investissements publics ; et améliorent la performance des services publics.
Quant au cadre des affaires, il explique comment rendre l’Afrique plus attrayante pour les investisseurs privés. Cela inclut la mise en place de réglementations et d’institutions fiables, y compris en renforçant les cadres juridiques et réglementaires pour réduire l’incertitude ; établir des mécanismes de protection des investisseurs et de règlement des différends ; fournir une assurance contre les risques politiques ; améliorer la préparation du projet et normaliser les contrats, tels que les clauses et les dispositions des contrats de Partenariat Public-Privé.
Par ailleurs, le cadre de financement vise à accroître la disponibilité de financements à coûts et risques réduits. Cela implique un soutien des instruments efficaces d’atténuation des risques pour attirer et soutenir efficacement l’investissement privé ; développer les marchés de la dette intérieure notamment en introduisant un cadre réglementaire et de surveillance approprié tout en soutenant le développement d’investisseurs institutionnels nationaux ; et l’élargissement du financement privé en assouplissant les restrictions inutiles pour investir en Afrique et en créant des instruments pour les investisseurs institutionnels ».

Comments

comments

Related Post

Generated by Feedzy
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com