Le directeur de l’hôpital Saint Jean de Dieu de Boko, Jean AGBEGBANOU a réagi aux rumeurs faisant état du décès de deux enfants au service de pédiatrie, faute d’agents qualifiés et de négligence. Les enfants dont les noms ont été évoqués sur les réseaux sociaux et par certains médias selon le communiqué du directeur, ne correspondent en rien à ceux admis au service de pédiatrie. Les deux décès enregistrés sont des enfants admis tardivement dans la structure de soins 30 minutes après leur admission. Le premier présentait une formation grave d’anémie sévère décompensée, et la seconde, un paludisme grave dans sa forme anémique.

Lire le communiqué

L’Hôpital Saint Jean de Dieu de Tanguiéta

COMMUNIQUÉ

Il m’a été donné de constater depuis le jeudi 13 octobre 2022 sur les réseaux sociaux et dans certains médias, l’information selon laquelle deux enfants seraient décédés dans le service de pédiatrie de l’hôpital Saint Jean de Dieu de Boko pour négligence, manque de soins adéquats et absence d’agents qualifiés.
La direction de l’hôpital tient à éclairer les uns et les autres sur ces allégations non fondées relayées par les réseaux sociaux.
En effet les noms d’enfants évoqués par ces organes de presse ne correspondent en rien à ceux inscrits dans nos registres de soins.
Par ailleurs, ces décès sont dus à l’admission tardive des enfants dans notre structure de soins.
Le premier, âgé de 12 ans, admis le 12 octobre 2022 à 12 heures 02 mn est décédé à 12 heures 28 mn pour anémie sévère décompensée ( taux d’hémoglobine :1,6g/dl ).
La seconde, âgée de 18 mois admise le même jour à 13 heures 20 mn, est décédée à 13 heures 55mn pour paludisme grave dans sa forme anémique et dans un état de choc.
Il est à noter que l’hôpital confessionnel Saint Jean de Dieu de Boko dans sa mission d’ offre de soins de qualité sans distinction de race, ni de religion et avec pour option, » le respect de la dignité de la personne humaine », ne perd jamais du temps à accueillir et commencer la prise en charge des patients malgré les moyens dont ils disposent à l’admission. Ceci veut dire que ces deux enfants quoiqu’admis tardivement, ont chacun en ce qui le concerne, bénéficié de soins adéquats et adaptés avant leur décès respectif.
En tout état de cause, la direction de l’hôpital invite les usagers au calme, à la sérénité et les exhorte à se présenter très tôt à nos services de soins au moindre malaise sans plus trop tarder à leur domicile ou ailleurs.
Le directeur et son équipe rassurent la population de la qualité et de la disponibilité de l’équipe soignante ainsi que des soins prodigués par celle-ci.

*Le Directeur,*

_*Dr Jean AGBEGBANOU*_

Comments

comments

Related Post

Le patron de Bajaj n’est plus

Posted by - février 13, 2022 0
L’homme d’affaires milliardaire Rahul Bajaj, président émérite du conglomérat indien Bajaj Group est décédé ce samedi 12 février 2022. L’annonce…
Generated by Feedzy
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com