En visite de travail et d’amitié au Bénin, la Vice-ministre du Commerce Extérieur et de la Coopération Internationale des Pays-Bas, madame Birgitta TAZELAAR a échangé, mercredi 12 octobre 2022, en présence de l’Ambassadrice des Pays-Bas près le Bénin son excellence To Tjoelker-Kleve, avec une quinzaine de jeunes Béninois membres des organisations appuyées par l’Ambassade du Royaume des Pays- Bas.

Venus de l’Association Béninoise pour la Promotion de la Famille (ABPF), de l’Association Béninoise pour le Marketing Social et la Communication pour la Santé, de Care International Bénin Togo, des bénéficiaires du projet Benibiz concernant l’entrepreneuriat des jeunes ainsi que ceux du projet « Emploi des Jeunes pour l’Amélioration de la Sécurité Alimentaire au nord Benin, EJASA, les jeunes ont échangé à bâtons rompus avec la Vice-ministre du Commerce Extérieur et de la Coopération Internationale des Pays-Bas, madame Birgitta TAZELAAR en présence de l’Ambassadrice des Pays-Bas près le Bénin son excellence To Tjoelker-Kleve.
La Santé de la Reproduction, la sécurité, l’emploi, le leadership féminin en Politique et l’entrepreneuriat, sont entre autres les sujets au centre des échanges tenus, mercredi 12 octobre 2022.
En ce qui concerne la question de l’emploi des jeunes, à l’analyse de l’inadéquation formation et emploi, il a été souligné que le défi à relever est lié au renforcement de l’employabilité des jeunes pour influencer positivement la lutte contre le chômage.
L’autre défi à relever est la disponibilité du financement nécessaire à la création d’une entreprise ou à la mise en place d’un projet. Le constat est que les jeunes manquent d’appui et abandonnent leurs rêves. C’est pour inverser la tendance que les Pays-Bas ont appuyé de nombreux jeunes dont le parcours exceptionnel témoigne de l’efficacité des appuis. On retient que des jeunes déscolarisés de nombreuses organisations de bénéficier de formations entrepreneuriales, en compétences de vie et des formations techniques dans divers domaines tels que l’agrobusiness et l’agroalimentaire, l’artisanat, le leadership féminin y compris en politique, la communication, la prise de vue, etc.

Secteur porteur de l’économie béninoise mais qui intéresse peu les jeunes, l’agriculture était également au centre des échanges. Les jeunes ont souhaité que le secteur agricole soit pris en compte à l’image d’une opportunité d’affaires, l’organisation de formation à la transformation des produits cultivés en produits finis. Ils proposent également que l’agriculture soit moderne, mécanisée.
Les jeunes n’ont pas manqué de témoigner leur gratitude au Royaume des Pays-Bas pour son appui aussi bien technique que financier grâce à qui ils ont pu bénéficier de plusieurs opportunités.

M. MENSAH

Comments

comments

Related Post

RADARISTES EST TROP !

Posted by - octobre 20, 2022 0
Oncle AGBAYA On vous l’avait bien dit, mon Neveu Patou dirige un pays de pagailleurs avec des pagailleurs partout !…

Dr Amour Zinsou n’est plus

Posted by - août 7, 2022 0
L’université de Parakou en deuil. Dr Amour Zinsou est passé de vie à trépas ce dimanche 7 Août 2022. Enseignant…
Generated by Feedzy
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com