La Fondation MTN et le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) ont procédé ce vendredi 14 octobre 2022 à la signature d’un protocole d’accord au bénéfice des jeunes filles. La cérémonie a eu lieu au Bureau de l’UNICEF à Cotonou en présence du directeur de la Fondation MTN Bénin, Philippe Goabga et du représentant Adjoint de l’UNICEF Dr François Kampundu.

MTN et le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) ont signé ce vendredi un accord en faveur des jeunes filles. « A l’UNICEF, la question des filles et des adolescentes est une priorité. Nous souhaitons que chaque fille puisse aller à l’école et y rester, qu’elle puisse grandir en bonne santé et qu’elle vive en toute sécurité, pour réaliser son plein potentiel. (…) C’est pourquoi, il nous a paru important de nous associer au secteur privé, à travers MTN, pour identifier des pistes de solutions aux obstacles auxquels les filles font face », a déclaré le représentant Adjoint de l’UNICEF.

Pour Dr François Kampundu, le partenariat avec MTN est « particulièrement novateur et important ». « Au-delà d’un engagement de ‘’responsabilité sociale des entreprises », MTN Bénin s’engage à soutenir et mettre à échelle les actions de l’UNICEF pour le bien-être des filles et les adolescentes, en particulier dans les zones frontalières du Nord du pays », a-t-il indiqué.

Selon le directeur de la Fondation MTN, Philippe Goabga, l’opérateur de téléphonie mobile et le Fonds des Nations Unies pour l’enfance ont entamé des discussions depuis bientôt une année pour identifier des projets qui visent l’amélioration des conditions des filles du Bénin. « En effet, plus on évolue dans la pyramide éducative, plus les écarts du taux d’accès entre filles et garçons sont importants. Plusieurs freins constituent des raisons d’abandon des classes par les filles notamment les mariages forcés, les grossesses précoces mais aussi l’incapacité à gérer correctement les périodes menstruelles », a affirmé le représentant de la directrice générale de MTN Bénin.

Les projets retenus dans le cadre de l’accord MTN-UNICEF touchent à la fois l’éducation, la santé et la protection des filles. Le partenariat s’articule autour de cinq axes principaux. Il s’agit de la gestion de l’hygiène menstruelle (distribution de kits menstruels développés par la Fondation Claudine Talon et la mise en place de cinq laboratoires d’hygiène menstruelle pour la sensibilisation) ; la réduction des coûts de l’éducation pour les enfants, et les filles en particulier (distribution de 5,000 kits scolaires et la mise à disposition de 500 téléphones et cartes SIM) ; la lutte contre les mariages d’enfants et les grossesses en milieu scolaire (campagnes de sensibilisation du grand public et la mobilisation des artistes) ; l’apprentissage numérique afin d’apprendre aux enfants les bases du numérique et le programme de mentorat des jeunes filles. Ce dernier axe vise à outiller les jeunes filles afin qu’elles participent pleinement aux prises de décisions à tous les niveaux.

Le directeur de la Fondation MTN, Philippe Goabga a remercié l’UNICEF pour les franches discussions et son engagement pour la cause de l’enfant en général, celle de la fille et de la femme en particulier. « Je nous souhaite à tous beaucoup de succès, d’apprentissage et de résultats et une collaboration fructueuse », a conclu Dr François Kampundu.

Akpédjé Ayosso

Comments

comments

Related Post

Generated by Feedzy
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com