A en croire le Parti Communiste du Bénin, des militaires français ont déjà pris quartier au nord-Bénin ! Plus précisément au camp militaire de Kandi. Les « camarades » communistes, ont même vu des « convois de véhicules militaires français, transportant des djihadistes, vers un camp d’entraînement ! »Alors, leur conclusion est sans ambages, même édulcorée de conditionnel : « ce seraient les Français qui entraîneraient les djihadistes, pour perpétrer des attaques mortelles et meurtrières, contre nos braves soldats et populations ! » Grand Marx ! On a beau s’accommodé depuis des lustres, aux outrances verbales et surenchères, des adeptes de la secte-pardon- du Parti Communiste du Bénin ! Mais là, ils ont carrément dépassé les bornes. Evidemment, lorsque les bornes sont franchies, il n’y a plus de limites… Imagine-t-on, un Chef de l’Etat, aussi apatride soit-il, héberger sur son sol des soldats étrangers, dans le but de lancer des attaques  »meurtrières » contre… ses propres troupes ! Ailleurs, la justice aurait interpellé, les ‘’gourous » du PCB, ne serait-ce que les entendre. Evidemment cela donnerait lieu, à la rengaine habituelle sur le dictateur, l’autocrate…etc. Autant donc franchement rigoler, au sujet des dernières élucubrations, des successeurs de feu Pascal Fatondji. Peut-être même, qu’ils méritent nos commisérations. Car, qui sait si court d’arguments « révolutionnaires », nos ‘’rouges », à l’instar des panafricanistes de pacotille, sont aussi devenus des « ouvriers de la désinformation », rétribués par le patron russe de Wagner ? Prolétaires de tous les pays ! Unissez-vous, clamait jadis Karl Marx. En effet, dans notre sous-région, le sentiment anti-français, avec appel à une recolonisation russe, est une nouvelle filière. Elle mobilise de nombreux jeunes désœuvrés, de Bamako à Ouagadougou ; de Conakry à Niamey. Le Bénin quant à lui, pays anciennement « révolutionnaire », en a vu d’autres. Il sait que l’impérialiste, qu’il soit Français ou Russe, Américain ou Chinois, reste le même dans ses convictions. Aux Etats et gouvernants africains, de connaître et de défendre leurs intérêts. Heureux qu’au Bénin de la Rupture, des hélicoptères de fabrication russe, survolent allègrement des camps, où travaillent des instructeurs français, belges ou américains. En attendant des drones turcs ; des missiles chinois ; des roquettes indiennes ou biélorusses ! Et pourquoi pas nos communistes locaux, armés de machettes et de flèches, avec l’idéologie communiste en gilet pare-balles, pour aller combattre les djihadistes à nos frontières nord. ‘’La Patrie ou la mort » n’est-ce pas ? A moins que…
Tafè

Comments

comments

Related Post

Avis d’appel à candidature

Posted by - février 23, 2022 0
Une société de la place lance un appel à candidature aux fins de pourvoir aux postes ci-après : POSTE 1…
Generated by Feedzy
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com