Le Parti du Renouveau Démocratique (PRD) présidé par Me Adrien Houngbédji a proposé un allègement de la règle de 10% d’éligibilité appliquée dans l’attribution des sièges aux élections. C’est lors des échanges tenus entre le Médiateur de la République et les partis politiques.
A la rencontre avec le Médiateur de la République, jeudi 28 avril 2022, à Grand-Popo, le Parti du Renouveau Démocratique (PRD) représenté par Gratien Ahouanmènou, Emmanuel Zossou, David Houinsa, Awaou Alabi Codjo et Herbert Megnonhouina a proposé une méthode d’application de la règle d’éligibilité (10%) à la répartition aux sièges dans le cadre des élections.
« Le Parti a proposé qu’elle soit appliquée lorsque 4 listes au moins ont atteint ce pourcentage. Lorsque le pourcentage de 10% est atteint par moins de 04 listes, le PRD propose que la liste classée aussitôt après celles qui ont atteint les 10%, soit éligible quel que soit son pourcentage. Cette atténuation de la règle permettra d’éviter que l’Assemblée nationale ne soit constituée que par les députés des deux blocs acquis au gouvernement : la présence d’un courant minoritaire à l’Assemblée nationale est un facteur d’apaisement de la vie politique », a indiqué le communiqué du PRD signé par le secrétaire général adjoint du PRD Gratien Ahouanmènou.
M. M.

Comments

comments

Related Post

Generated by Feedzy
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com