Par Maurille GNASSOUNOU A/R Borgou-Alibori,

Suite à la décision gouvernementale interdisant la collecte illégale de l’épargne dite « Adogbè » sur toute l’étendue du territoire national, des responsables d’une structure sise au quartier Dépôt, dans le 1er arrondissement de Parakou, ont passé des moments difficiles, vendredi 18 mars dernier. Décidés à se faire rembourser, certains de leurs clients les ont tout simplement assiégés.
Craignant de ne pas rentrer en possession de leurs épargnes ou […]

Comments

comments

Related Post

Generated by Feedzy
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com