Le Directeur général de la Police républicaine, Contrôleur général de Police Soumaîla Yaya, a annoncé des sanctions disciplinaires à l’encontre des fonctionnaires de police qui affichent des « comportements peu orthodoxes, voire contraires aux textes statutaires » à leur poste de travail. C’est à travers une note de service en date du 18 mars 2022.
Retard, absence injustifiée, tenue non correcte sur les lieux de travail et aux heures de service, etc. Ces « comportements peu orthodoxes, voire contraires aux textes statutaires » de certains fonctionnaires de Police en poste ne sont pas du goût du Directeur général de la Police républicaine, Contrôleur général de Police Soumaïla Yaya. « Il est (…) noté que pendant les heures de service, des fonctionnaires de police transforment leur espace de travail en dortoir, passent leur temps sur les réseaux sociaux ou utilisent les ordinateurs pour suivre des films, au mépris des tâches qui leur sont confiées. Il va sans dire que ces pratiques qui sont contraires à l’éthique et à la déontologie, ne sauraient être tolérées plus longtemps et que leurs auteurs s’exposent désormais à des sanctions disciplinaires, conformément aux textes en vigueur », indiqué la note de service en date du 18 mars 2022 et signée du DGPR.
M. M.

Comments

comments

Related Post

Generated by Feedzy
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com