La nouvelle de l’évasion spectaculaire de l’ex maire d’Abomey-Calavi dans la nuit du jeudi 17 au vendredi 18 mars 2022 s’est répandue comme une traînée de poudre dans la matinée du vendredi. Des points d’ombre subsistent quant à la disparition du prisonnier Georges Bada, qui était admis aux soins au Cnhu-Hkm de Cotonou.

Condamné à 6 ans de prison ferme dans une affaire domaniale en septembre 2021 et transféré de la prison au Centre Hospitalier Universitaire Hubert Koutoukou Maga (Cnhu-Hkm) de Cotonou pour des soins, jeudi 17 mars 2022, Georges Bada, l’ex maire de la commune d’Abomey-Calavi, s’est évadé dans la nuit du jeudi 17 au vendredi 18 mars 2022.
Le malaise évoqué par le prisonnier pour être admis au Cnhu était-il réel ou s’agissait-il d’un plan savamment monté pour s’exfiltrer de la prison illico suite au décès de l’un de ses codétenus condamné dans la même affaire ?
Bien malin qui pourrait le dire, le prisonnier serait déjà loin. Georges Bada est annoncé dans un pays européen quelques heures après son évasion. Il aurait promis revenir pour purger sa peine selon des propos qui lui sont attribués.
D’autres sources indiquent que le fugitif se trouverait sur le territoire ghanéen qu’il a rejoint par voie terrestre via le Togo.
La procédure dans les établissements pénitenciers recommande que les pièces d’identité de tout détenu soient conservées par les soins de la prison. Comment Bada a-t-il pu entrer en possession de ses papiers et s’enfuir pour l’extérieur ? Qui a intérêt à ce que le prisonnier ne purge pas toute sa peine ? Certains précisent qu’ex député serait toujours encore sur le sol béninois.
Le mystère est toujours entier autour de la disparition de l’ex maire d’Abomey-Calavi.
M. M.

Comments

comments

Related Post

L’armée béninoise monte en puissance

Posted by - mars 3, 2023 0
Face à l’incursion régulière des individus armés non identifiés dans les régions du nord, l’armée béninoise se renforce pour faire…
Generated by Feedzy
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com