Le prix du ciment connaît depuis quelques jours, une hausse exponentielle sur toute l’étendue du territoire national. Au lieu de 72.000 francs CFA, la tonne de ciment se vend à plus de 100.000 francs CFA dans plusieurs localités (Borgou, Ouémé), et bien plus, dans l’Alibori.

Dans l’Ouémé et le Plateau, le dernier consommateur devrait débourser entre 90.000 et 100.000 francs CFA, voire plus, pour acquérir la tonne de ciment.
Préoccupée par cette situation de surenchère, la direction départementale du commerce et de l’industrie de l’Ouémé-Plateau a effectué une opération sur le terrain. Plusieurs boutiques de commerçants véreux ont été fermées à cette occasion.
La direction départementale a également procédé à des mises en garde.
De sources concordantes, c’est la rareté du produit et le délai de livraison trop long face à une forte demande qui ont occasionné la spéculation observée.
La tonne de ciment devrait être vendue normalement entre 72 000 FCFA, 73 000 FCFA et 75 000FCFA au plus, selon la distance.
« Le ciment reste sous le contrôle de l’État, les spéculations exagérées ne seront pas autorisées dans l’ Ouémé-Plateau », a averti le directeur départemental du commerce de l’Ouémé-Plateau, Appolinaire Togbadji.

F. A. A.

Comments

comments

Related Post

Le logo du parti UP sera modifié

Posted by - août 17, 2022 0
Le parti Union Progressiste (UP) pourra-t-il garder son logo originel pour les législatives de janvier 2023 ? C’est la grande…

Un répétiteur déposé en prison

Posted by - mai 22, 2022 0
Présenté au procureur de la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET), un répétiteur a été déposé…
Generated by Feedzy
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com