Finies les collectes illégales d’épargne communément appelée « Adogbè ». Un arrêté interministériel signé le 04 mars 2022 par le ministre de l’économie et des finances et le ministre de l’intérieur et de la sécurité publique interdit l’épargne publique dite « Adogbè » en République du Bénin.
« Il est interdit sur toute l’étendue du territoire national, l’activité de collecte illégale de l’épargne dénommée « Adogbè » ou toutes autres formes ou appellations du genre », indique l’arrêté interministériel signé du ministre de l’économie et des finances et du ministre de l’intérieur et de la sécurité publique. Selon l’article 2 de l’arrêté interministériel, toute personne physique ou morale désirant exercer l’activité de collecte de l’épargne sous quelle que forme que ce soit doit se conformer aux dispositions de la loi n° 2012-14 du 21 mars 2021 portant règlementation des systèmes financiers décentralisés en République du Bénin.
L’arrêté rappelle que l’interdiction ne s’applique pas aux Systèmes Financiers Décentralisés (SFD) autorisés par le Ministère de l’Économie et des Finances.
Cette décision vient mettre fin à un désordre dans le secteur de l’épargne traditionnelle.
Les structures offrant souvent ces services sans agrément ne respectent pas leurs engagements. Des épargnants n’arrivent pas souvent à entrer en possession des vivres, argent et autres biens au terme de la tontine dans la plupart des cas. Des déposants spoliés ont déposés des plaintes et plusieurs responsables de groupe de tontine ont été déposés en prison.
Les ministres viennent d’étendre l’interdiction de l’activité sur tout le territoire à l’image préfet du département du Zou qui avait donné l’exemple en janvier dernier.

<!– <!–[if IE]><![endif]–>

Comments

comments

Related Post

Generated by Feedzy
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com