Deux jeunes cybercriminels qui s’étaient rendus dans un couvent pour des rituels visant à faire prospérer leur ‘’business » ont été décapités dans la commune d’Abomey-Calavi. Poursuivis pour ces assassinats qui remontent à 2016, le chef-couvent vodun, son père et deux autres complices ont été condamnés le vendredi 04 mars 2022. C’est à la session criminelle du Tribunal de première instance de deuxième classe d’Abomey-Calavi.
En détention provisoire depuis mars 2018, un chef-couvent communément appelé ‘’Hounnon », son père, son frère et l’ami au frère ont été condamnés le vendredi 04 mars 2022 par le Tribunal de première instance de deuxième classe d’Abomey-Calavi. Les faits remontent à 2016. Le chef-couvent a reçu la visite de deux jeunes cybercriminels à la recherche de pouvoirs magiques pour faire prospérer leur ‘’business ». Le ‘’Hounnon » fait boire à ses deux clients un breuvage. Il décapite ensuite les deux cybercriminels plongés dans un sommeil après qu’ils ont bu la boisson. La mort des deux jeunes cybercriminels a été constatée lorsque des organes de ceux-ci ont été retrouvés plus tard auprès du père du ‘’Hounnon » et de deux autres complices. Les mis en cause ont été arrêtés et déposés en prison en 2018. A la barre le vendredi 04 mars 2022, le chef-couvent (Hounnon) a reconnu les faits mis à sa charge. Le chef-couvent a été condamné à la prison à vie. Le père de l’accusé a été condamné à 10 ans de prison dont 5 fermes. Le frère du principal accusé et son ami sont condamnés à 10 ans de prison. Les quatre prévenus ont été condamnés pour « assassinat, complicité d’assassinat, association de malfaiteurs et prélèvement d’organes ».
M. M.

Comments

comments

Related Post

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com