Le procès des personnes poursuivies dans l’affaire faux passeports à la direction de l’émigration et de l’immigration (DEI) a repris ce vendredi 04 mars 2022. Le ministère public après différentes dépostions, a requis diverses peines contre les accusés.

L’ex directeur de l’émigration et de l’immigration, principal accusé dans le dossier de délivrance de passeport béninois à des Camerounais et ses coaccusés seront bientôt fixés sur leurs sorts. Au cours de l’audience de ce vendredi 04 mars, plusieurs policiers et un opérateur de demande de passeport en ligne ont fait leurs dépositions. Après leur audition, le ministère public a requis contre eux, différentes peines.
Florent Agbo, principal accusé du dossier pourrait écoper de 10 ans de prison, et une amende de 05 millions de francs CFA pour abus de fonction. La même peine est requise contre Adounvo Nelson, agent de police.
Le ministère public a demandé à la cour, de condamner la secrétaire de l’ex DEI, à une peine de 10 ans de prison dont 05 avec sursis, et 05 millions d’amende.
Au total, 22 personnes sont poursuivies dans cette affaire pour faux et abus de fonction.

F. A. A.

Comments

comments

Related Post

Generated by Feedzy
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com