Le ministre des affaires sociales et de la microfinance, Véronique Tognifodé, a procédé à la mise en service, vendredi 25 février dernier, du Centre d’accueil et de transit des enfants (CATE). La cérémonie d’inauguration a eu lieu en présence du représentant du Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF), Djanabou Mahonde, du préfet du Littoral, Alain Orounla, et du maire de Cotonou, Luc Atrokpo.

Le Centre d’accueil et de transit des enfants, selon le ministre des affaires sociales, est destiné à accueillir provisoirement les enfants errants ou en situation de précarité dans la ville de Cotonou, et ses environs, en vue de les accompagner sur le plan psychosocial, de les orienter convenablement et d’assurer leur réinsertion. « Cela montre l’engagement du gouvernement du Bénin à œuvrer inlassablement pour assurer la protection des enfants, surtout ceux qui portent les stigmates de la fragilité des familles, ou qui sont victimes de dérives de notre société en pleine mutation », a souligné Véronique Tognifodé.
Le CATE nuance le ministre, n’est pas un centre de long séjour. C’est une structure de tri et d’orientation vers les autres modèles de prise en charge que sont les structures spécialisées ou les familles d’accueil, a-t-elle ajouté. Le ministre des affaires sociales et de la microfinance a remercié l’ensemble des partenaires qui travaillent aux côtés du gouvernement pour la protection des enfants au Bénin.
Le CATE est le 3ème centre que le gouvernement met en service après ceux de Kandi dans l’Alibori, et Allada dans le département de l’Atlantique.

F. A. A.

Comments

comments

Related Post

Generated by Feedzy
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com