Lancée le 20 février dernier, l’exposition « Art du Bénin d’hier et aujourd’hui, de la restitution à la révélation » suit son cours au palais de la Marina. Mais le Chef de l’Etat vient d’être saisi d’une requête pour faire enlever ou corriger un tableau à polémique.
Dans une requête adressée au chef de l’Etat Patrice Talon et au ministre de la culture, la cour royale de Houawé Djotin exige la correction ou le retrait pur et simple d’un tableau figurant parmi les œuvres exposées au vernissage « Art du Bénin d’hier et aujourd’hui, de la restitution à la révélation ».
Sur un tableau retraçant les successions au trône du royaume du Danxomè, la cour royale de Sa majesté Kpogbemabou, 12ème roi successeur au trône, a déploré l’absence de son patriarche le Roi Dako Donou (1620-1645).
La cour royale de Houawé Djotin dénonce une thèse négationniste de l’histoire du royaume. « En attendant de connaître la source ainsi que la visée d’une telle thèse qui nie notre histoire commune, remet en cause tous les faits historiques réels, connus, documentés et enseignés officiellement, le Roi Kpogbemabou et sa cour, élèvent une vive et royale protestation contre cette thèse qu’ils jugent de négationniste et de révisionniste peu ou mal inspiré », avait indiqué un communiqué signé par Dako-Wegbe Nestor, porte-parole de la cour royale de Houawé Djotin.
M. M.

Comments

comments

Related Post

Generated by Feedzy
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com