Le Bénin va prendre toutes les dispositions nécessaires pour une bonne conservation de ses trésors culturels. L’assurance a été donnée par le président Patrice Talon, ce samedi 19 février 2022, lors d’une conférence de presse tenue après l’ouverture du vernissage de l’exposition diptyque « Art du Bénin d’hier et d’aujourd’hui, de la restitution à la révélation ».

« Les œuvres qui sont de même rang, de même nature que celles qui sont parties et qui ont été bien conservées qu’on nous a restituées, celles-là qui ne sont pas parties, certaines sont bien conservées et nous avons décidé de mieux les conserver pour que le temps plus long qui reste à venir ne les altère pas parce qu’il y a encore des siècles devant nous. Si nos efforts de conservation jusque-là ne peuvent pas nous rassurer du long temps à venir, nous allons faire ce qu’il faut », a déclaré le Chef de l’Etat Patrice Talon.

L’organisation de l’exposition « Art du Bénin d’hier et d’aujourd’hui, de la restitution à la révélation » traduit l’engagement du gouvernement béninois et de sa volonté « à faire les choses convenablement, tout au moins en respectant les standards ». « Donc nous allons œuvrer pour une bonne conservation de ce qui est resté, de ce qui est revenu et de ce qui reviendra », a affirmé le président de la République. Malheureusement, poursuit Patrice Talon, il y a des œuvres qui ont disparu ; nous ne savons pas où est-ce qu’elles sont, si elles sont au Bénin, même les royaumes où elles ont disparu n’auront pas été les seuls à perdre certaines de nos valeurs, de nos œuvres anciennes.

« Nous avons décidé d’investir dans la conservation avec les meilleurs standards et vous verrez après Cotonou, ce que sera le musée à Ouidah, ce que sera le musée d’Abomey ainsi que les autres musées que nous programmons de construire partout dans le pays. Il y en aura cinq (05) et ce sera de standard qui laissera tout le monde rêver de ce que désormais le Bénin sait faire », a annoncé Patrice Talon.

Le gouvernement prévoit pour le quinquennat 2021-2026, la Construction du musée de l’épopée des amazones et des rois du Danhomè ; la Construction du musée Vodun/Orisha à Porto Novo et réhabilitation des musées Adandé et Honmé ; la Construction du nouveau palais du roi de Nikki et de l’arène de la Gaani

Patrice Talon s’est également prononcé sur la valorisation des trésors et œuvres du Bénin. « Vous avez vu ! Votre présence est le signe de ce que nous savons donner de la valeur à ces œuvres. Nous en parlons partout, elles sont arrivées dans leur environnement. Celles qui viendront, nous en ferons un patrimoine, des biens culturels, artistiques, historiques qui seront pour le bonheur des visiteurs béninois, étrangers d’aujourd’hui, de demain et d’après-demain », a répondu le chef de l’Etat. Pour Patrice Talon, la principale valeur attribuée à ces œuvres est liée au fait « qu’elles sont destinées à être le témoin de ce que nous sommes en matière d’art, de création, de créativité, de talent artistique, et pour certaines, de ce que nous avons été, de notre histoire ».

L’exposition « Art du Bénin, d’hier et d’aujourd’hui, de la restitution à la révélation » dévoile au public du 20 février au 22 mai 2022, 26 trésors royaux ; 34 artistes contemporains du Bénin et de sa diaspora et 106 œuvres contemporaines. Les horaires et jours de visite sont : Jeudi et Vendredi : 15H 00 à 18H 30 ; Samedi et Dimanche : 10H 00 à 18H 30 et une nocturne mensuelle évènementielle et des lectures publiques interactives chaque dernier Samedi du mois de 19 h 00 à 22 h 00. L’accès est libre et gratuit.

A.A.A

Comments

comments

Related Post

Un malfrat abattu à Togba

Posted by - octobre 18, 2022 0
La police a neutralisé un malfrat dans la nuit du 13 au 14 Octobre 2022 à Togba dans la commune…
Generated by Feedzy
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com