Le jeune agriculteur qui a ramassé une somme de 14 millions de francs CFA, et l’a remise au propriétaire a fait le récit de l’acte de probité qu’il a posé. Dans un entretien accordé à Daabaru, il invité tous les Béninois, les jeunes surtout à poser de tels actes.

« J’ai conduit les ouvriers au champ. Au retour, un camion nous a dépassés, et c’est après ça que nous avons retrouvé les effets au milieu de la route. Nous nous sommes arrêtés pour tout ramasser, et c’est là j’ai constaté qu’il y avait de l’argent dans un sac. Nous avons tout emballé et nous sommes rentrés à la maison », a confié le jeune homme à Daabaru. Arrivée à la maison, il avoue n’avoir pas défait le sachet. « On l’a déposé exactement comme on l’a retrouvé », a-t-il ajouté.
Plus tard, Baraka Amidou apprend à travers une annonce dans le village que des personnes ont perdu leur argent en allant vers l’Atacora. Ainsi, il se rend chez le délégué de son village et lui confie que c’est lui qui a retrouvé l’argent mais qu’il ignore vraiment le montant contenu dans le sac.
Après cette déclaration, le délégué fait appel à un conseiller local, et tous se rendent à son domicile récupérer l’argent. C’est alors qu’ils déballent le sachet et compte l’argent qui, précise-t-il, fait « effectivement les 14 millions FCFA ». Plus tard, les propriétaires sont venus et ils leur restituent l’argent.
Très heureux, poursuit le jeune agriculteur, les propriétaires ont confié qu’ils allaient se suicider s’ils ne retrouvaient pas cet argent car, ne sachant quoi dire aux Blancs qui leur ont commandé du soja. « Ils nous ont confié qu’on leur a sauvé la vie », a témoigné Baraka Amidou.
Après cette restitution, les propriétaires lui ont donné 100.000 FCFA, mais il leur dit que ce cadeau ne va lui servir à rien. « J’ai posé l’acte de Dieu, et je n’attends absolument rien », a-t-il répondu aux acheteurs de soja, qui ont estimé que le cadeau n’était pas beaucoup à ses yeux, mais il leur dit non ; qu’il n’a pas restitué l’argent pour avoir quelque chose en retour. Ils ont alors diminué 50.000 FCFA, qu’il leur a dit de donner à son ami avec qui il était quand l’argent a été ramassé.
Baraka Amidou justifie son acte par sa foi. « Je suis musulman fervent. Et on dit que si quelque chose ne t’appartient pas, et que tu te l’appropries, ça ne te fera absolument rien de bon. C’est la raison pour laquelle j’ai retourné l’argent », a-t-il expliqué
En réponse aux commentaires selon lesquels il a raté une opportunité de devenir riche, sa réponse est sans équivoque. « C’est Dieu qui fait l’homme et c’est lui qui connait la vie de chacun. S’il veut que je sois riche, il me bénira. Même si l’argent ne suffit pas à l’homme, si tu trouves quelque chose qui ne t’appartient pas et tu ne retournes pas, c’est un péché. Mais si tu retournes, même les simples prières à ton endroit te suffisent », a-t-il affirmé.
Baraka Amidou invité tous les Béninois, les jeunes surtout, à poser de tels actes dans la vie. Quand on le fait, c’est pas pour les autres, c’est pour soi, a-t-il conseillé.

F. A. A.

Comments

comments

Related Post

Déjà 5 ans

Posted by - avril 16, 2022 0
Voir en ligne : https://benin.coris.bank/ Comments comments
Generated by Feedzy
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com