Depuis le 27 décembre 2021, le Train express régional (TER) Dakar financé par la Banque africaine de développement (BAD) est mis en service. Ce samedi 29 janvier 2022, le président du Groupe de la Banque africaine de développement, Dr Akinwumi A. Adesina a emprunté ce train qui rallie Diamniadio au centre-ville de Dakar. C’était en compagnie du ministre chargé du suivi du Plan Sénégal émergent, Abdou Karim Fofana et des directeurs généraux de l’Agence de promotion des investissements et grands travaux Mountaga Sy, et de la Société d’exploitation du TER Frédéric Bardenet.

Initié par le Président de la République, Macky Sall, le Train Express Régional (TER) a reçu le soutien financier de la Banque africaine de développement à hauteur de 120 milliards de FCFA de la BAD. Dr Akinwumi A. Adesina de la BAD a emprunté le train avec plusieurs passagers afin de recueillir leurs impressions.

« Franchement, je suis très satisfaite. C’est magnifique ! répond, sourire aux lèvres, la dame qui voyage en première classe. Ce train est très bénéfique pour nous les habitants de la banlieue. Imaginez le calvaire que nous vivions avant la mise en circulation du train ? Avant, je quittais tous les jours chez moi vers 5 heures du matin pour ne rentrer à la maison que tard le soir vers 20 heures. Maintenant, ce n’est plus qu’un vieux souvenir. Je ne suis plus stressée par le transport en commun. Je ne perds plus de temps pour aller au boulot. J’économise de l’argent et je rentre tôt à la maison pour m’occuper des enfants », a confié une usagère du TER. Un autre usager s’est réjoui de « la bonne organisation, la qualité du service, le confort et aussi le respect des heures de départ et d’arrivée ».

Le TER transporte jusqu’à 115 000 passagers par jour. Sur 37 kilomètres de rails et 196 trajets, il dessert 14 gares et haltes entre la banlieue de Dakar, et la nouvelle ville de Diamniadio. Au terme d’un trajet de 45 minutes, le train a fait halte à la gare de Colobane. Le président de la BAD a visité les opérations, le cœur du système, signé le Livre d’or puis direction Dakar. « J’ai été ravi de voir le TER en circulation et de voyager à son bord avec les populations. Je suis touché par leurs témoignages. Je mesure l’impact du Train express régional », a déclaré le président de la BAD.

Le président Adesina a renouvelé l’engagement de la Banque de soutenir la réalisation de la deuxième phase. La réalisation de cette phase doit permettre de relier Diamniadio à l’aéroport international Blaise Diagne sur une distance de 19 kilomètres. La Banque islamique de développement et l’Agence française de développement ont également apporté leurs contributions à la première phase du projet.

Le Sénégal a environ trois millions d’habitants. Dakar abrite 25% de la population du Sénégal et 50% de la population urbaine sur une superficie correspondant à seulement 0,3 % du territoire national. Le TER s’inscrit comme un transport de masse qui respecte les standards internationaux en terme de mobilité urbaine. Il comprend d’autres modes de transport notamment les bus Dakar Dem Dik et le Bus rapid transit (en projet) par un système de rabattement. Ce projet financé par la BAD permet d’atteindre une rentabilité socio-économique.

Le Groupe de la Banque africaine de développement a mobilisé 40 milliards de dollars au cours des dix dernières années en faveur des infrastructures.

Comments

comments

Related Post

Le budget 2023 de la CCI Bénin voté

Posted by - septembre 20, 2022 0
La deuxième session ordinaire de l’Assemblée consulaire de l’année 2022 de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Bénin (CCI…
Generated by Feedzy
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com