Les travaux de construction d’une route de contournement Nord-Est de Cotonou vont bientôt démarrer. Le porte-parole du gouvernement, Wilfried L. Houngbédji au cours d’une rencontre avec la presse vendredi dernier a encore confirmé l’information.

Les travaux de construction d’une route de contournement Nord-Est de Cotonou (37Km), et de son Barreau de liaison (5,2Km) vont bientôt démarrer pour le bonheur des populations de Cotonou et environs. Le secrétaire général adjoint du gouvernement, Wilfried L. Houngbédji a rassuré l’opinion au cours d’une rencontre avec les médias. Pour lui, il s’agit d’une infrastructure majeure. « En dehors de Glo-Djigbé, c’est la deuxième grosse infrastructure. C’est pharaonique », a confié le porte-parole du gouvernement, rassurant du démarrage imminent des travaux. « A partir de cette année en principe, les choses sérieuses devraient commencer avec ce chantier », a laissé entendre Wilfried L. Houngbédji.
Outre la route de contournement et son Barreau de liaison, un nouveau pont sera construit sur le lac Nokoué. Le gouvernement à travers ce vaste projet entend moderniser le réseau routier de Cotonou, et de favoriser la bonne circulation des personnes et des biens pour le développement économique. Il est également question de décongestionner la ville de Cotonou, et de faciliter le transit et la mobilité dans la capitale économique du Bénin.
Le chantier du contournement Nord-Est de Cotonou s’étend du carrefour Kpota (Abomey-Calavi), passe par la berge lagunaire, la parallèle de la RNI2, Mènontin, le cimetière d’Akpakpa, et Sèkandji pour enfin déboucher sur le carrefour de Sèmè.
Selon l’avis général de passation des marchés des projets routiers inscrits au Programme d’actions du gouvernement (PAG 2021-2026) du ministère des infrastructures et des transports, le type de marché prend en compte les travaux ; la maîtrise d’œuvre (actualisation des études, surveillance et contrôle des travaux) ; les audits ( technique, comptables et financier) ; et la surveillance environnementale. Il sera attribué par un appel d’offre international (AOI), et financer sur le budget de l’État.

F. A. A.

Comments

comments

Related Post

Generated by Feedzy
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com