Accueil 24h au Benin La digitalisation des finances publiques au cœur des réformes

La digitalisation des finances publiques au cœur des réformes

27
0
PARTAGER

Le Directeur de cabinet du ministère de l'Economie et des finances, Hermann Orou Takou représentant le Ministre des finances, a présidé ce 31 janvier 2020 à l'hôtel Novotel de Cotonou, les travaux de la 10 ème revue des finances publiques. Il était entouré pour la circonstance du Représentant des Partenaires techniques et financiers M. Alba Aguilera et le Coordonnateur de l'Unité de gestion de la réforme, M. Alban Bessan. Les échanges se sont articulés autour du thème : Les finances publiques face à l'éclosion du numérique.

La 10ème revue des finances publiques intervient comme pour introduire le basculement de la gestion budgétaire en mode programme avec la généralisation de la double commande à tous les ministères à partir de l'année 2020. Il s'agira de faire le point sur toutes les initiatives en cours en matière d'introduction du numérique et de la digitalisation dans la gestion des finances publiques à travers la mise en place du Système d'Information de Gestion des Finances Publiques (SIFGP).
« La revue des finances publiques, pour laquelle nous sommes à la dixième édition, est le résultat d'un travail collectif qui se déroule chaque année pour faire le point de la mise en œuvre des actions réalisées. C'est l'occasion d'échanger entre partie prenante des choix opérés et des orientations retenues dans la conception et la mise œuvre des réformes des finances » a fait savoir M. Alban Bessan coordonnateur de l'Unité de gestion de la réforme. Il a précisé qu'un point exhaustif du niveau de mise en œuvre du plan d'actions 2019 sera faite.
Le Représentant des Partenaires techniques et financiers M. Alba Aguilera a montré que le Bénin a renforcé aux cours de ces dernières années son cadre macro-économique. « Les efforts de consolidation et d'assainissement des finances publiques donnent au pays l'espace fiscal nécessaire pour atténuer d'éventuel choc exogène, comme celui de le fermeture de frontière nigériane(…). Et au-delà de l'impact sur les finances publiques, et l'activité portuaires, il serait important d'analyser l'impact sur les couches les plus fragiles de la société qui dépendent, pour beaucoup de du commerce informel entre les deux pays. », a-t-il souligné.
Le Directeur de cabinet du ministère de l'Economie et des finances, Hermann Orou Takou a rappelé qu'il a avait été élaboré un plan global de la réforme de la gestion des finances publiques structuré en 5 axes et couvrant la période 2017-2020. « Le cadre institutionnel de mise en œuvre de cette réforme a été redynamisé pour insuffler une nouvelle vision à la politique de développement du plan global des réformes du système de gestion des finances publiques ».
A le croire, l'objectif poursuivi dans ce nouveau plan est de doter la Bénin d'un système de gestion des finances publiques transparent, performant, conforme au standard international, respectueux de la répartition constitutionnelle des prérogatives entre les institutions et l'état résolument des finances publiques au service du développement du pays et du bien-être des citoyens.
« L'opérationnalisation de ce plan par les différents structures sous la supervision de l'Unité de Gestion de la Réforme (UGR) à travers les rapports séquentiels adoptés depuis 2018 a permis d'obtenir des résultats qui seront passés au peigne fin au cours de cette revue », a-t-il rassuré.
Il précisé qu'au terme des travaux de cette 10 ème revue, un aide-mémoire sera élaboré et devra ressortir entre autres, les actions de réformes des finances publiques mises en œuvres dans le plan, les actions prioritaires en cours ainsi que les moyens nécessaires à la réalisation des dites actions.

Marcel H.