Accueil 24h au Benin La répression des actes de Pollution sonore s’annonce

La répression des actes de Pollution sonore s’annonce

17
0
PARTAGER

Dans un communiqué en date du 7 novembre, le ministre de l'intérieur Sacca Lafia met en garde les promoteurs d'etablissements qui émettent des pollutions sonores près des écoles ou centres sanitaires. « Mon département ministériel ne cesse d'enregistrer des plaintes pour la pollution sonore qui donnent parfois lieu à des altercations entre les populations et les promoteurs d'activités de cultes religieux, buvettes, restaurants et autres », souligne le communiqué.
Le ministre rappelle « qu'au terme des dispositions du décret 2001-294 du 8 août 2001 portant réglementation du bruit en République du Bénin, l'usage de tout appareil de communication par voie acoustique (sirène, haut parleur, avertisseur sonore) nuisible à la quiétude des populations ainsi que l'installation de toutes sources aux abords des écoles, des formations sanitaires et des services administratifs sont formellement interdits ».
Le ministre Sacca Lafia indique que « C'est pourquoi j'en appelle au sens de responsabilité des promoteurs de ces établissements pour le respect de la loi et de la commodité du voisinage ».
« En tout état de cause, les structures compétentes pour le contrôle sont instruites et les auteurs des troubles seront punis conformément aux dispositions de la loi N°98-030 du 12 février 1999 portant loi-cadre sur l'environnement en République du Bénin », signale le communiqué.

G. A.