Accueil 24h au Benin Direct-Aid offre des dons aux sinistrés du Mono

Direct-Aid offre des dons aux sinistrés du Mono

19
0
PARTAGER

Une fois encore, une assistance aux sinistrés. Depuis quelques semaines, les populations de plusieurs localités sont victimes des inondations dues au débordement des eaux du fleuve Mono et de certaines rivières. Ne pouvant rester insensible à la souffrance de ces populations vulnérables, l'organisation internationale Direct-Aid a apporté sa modeste contribution comme de son habitude à travers quelques dons.

Les dons offerts aux sinistrés sont constitués de 100 cartons de friperie, des draps, des vêtements, des chaussures aussi bien pour hommes que pour femmes, des sacs, des jouets et des fauteuils roulants pour les personnes handicapées. A cela s'ajoute des packs de fournitures scolaires composés de 200 sacs d'écoliers, des stylos et autres sans oublier 1000 T-shirts.
C'est le ministre des affaires sociales et de la microfinance qui a reçu les dons de l'organisation jeudi dernier dans l'enceinte de son ministère. « Je voudrais remercier l'organisation Direct Aïd pour l'investissement dans le social au Bénin depuis plusieurs années », a déclaré le ministre Mèdessè Véronique Tognifodé Mèwanou. « L'organisation intervient dans plusieurs secteurs et c'est l'occasion pour moi d'exprimer la reconnaissance de l'Etat béninois et de son gouvernement notamment avec les appuis dont nous faisons réception aujourd'hui. Au nom des couches sociales défavorisées, les personnes sinistrées vers lesquelles vont être convoyés ces dons, j'exprime leurs remerciements également à Direct Aid », a-t-elle ajoutée. « Je tiens à les rassurer que nos services feront diligence pour que ces dons soient distribués comme il se doit », a promis la ministre. Elle salue par ailleurs tous ceux qui ont contribué de près ou de loin à venir au secours des sinistrés. « Je profite pour adresser au nom du département ministériel dont j'ai la charge ma reconnaissance vis-à-vis de toutes les organisations nationales et internationales toutes les personnes qui volent au secours des personnes vulnérables notamment les sinistrés. Vous savez que ces dernières semaines nous avions eu quelques inondations dans notre pays. J'adresse ces remerciements à toute la communauté », confie la ministre.
Radouane Boukhanfra, représentant résident de Direct-Aid au Bénin a précisé que l'organisation internationale a répondu favorablement à la sollicitation du ministre des affaires sociales. « Il le fallait parce que l'action concourt à apporter assistance à des personnes en détresse. A Direct-Aid, il n'y pas d'arbitrage possible pour assister des personnes vulnérables à faibles revenus », a souligné Radouane Boukhanfra. « L'action d'aujourd'hui me sort, une fois encore de mes réserves, pour que je lève ici un coin de voile sur ce que Direct-Aid Bénin fait depuis plus de deux décennies déjà », a avoué le représentant résident. « Pour l'exercice, point n'est besoin de nous présenter dans les détails quand on sait que nous sommes présents sur le territoire national depuis 1997 avec un Accord de siège qui nous permet, aux côtés des gouvernants, de travailler du mieux que nous pouvons à repousser aussi loin que possible les frontières de la pauvreté, de l'ignorance et de la maladie. Nos emprunts sont visibles dans chaque commune du Bénin et nous ne fatiguons jamais d'aller au contact direct des personnes vulnérables à faibles revenus », a-t-il rappelé.

G.A.