Accueil 24h au Benin Le jeu flou de opposition

Le jeu flou de opposition

20
0
PARTAGER

Le dialogue politique annoncé par le chef de l'Etat Patrice Talon va s'ouvrir ce jeudi 10 octobre 2019 au palais des congrès de Cotonou. A quelques heures de cette grande rencontre d'échanges entre les différentes formations politiques, les partis de l'opposition au terme d'une séance de travail au domicile de l'ex président Soglo ce mardi 09 octobre, s'accorderaient à briller par leur absence.
Au lieu de se rendre au palais des congrès de Cotonou pour pendre part au dialogue politique, le parti FCBE (Forces cauris pour un Bénin émergent), représenté par Allassane Tigri et Nourénou Atchadé, Restaurer l'espoir de Candide Azannaï et Guy D. Mitokpè, l'ex député Basile Ahossi ont décidé de tenir une assise au siège dit de la Résistance à Cotonou.
Pour ces acteurs politiques, le dialogue initié par le chef de l'Etat Patrice Talon n'est pas consensuel et ne prend pas en compte les préoccupations des partis de l'opposition.
Au terme de ladite séance, aucun communiqué officiel n'a été rendu public.
Le ministre de la communication et de la poste, Alain Orounla, au cours d'une conférence de presse lundi dernier, a coupé court à la rumeur selon laquelle les FCBE exigeraient des préalables avant de participer au dialogue.
Le courrier du secrétaire exécutif national du parti Paul Hounkpè, qui a fait le tour des réseaux sociaux, le gouvernement l'a eu via le même canal, avait informé le porte-parole du gouvernement.
A en croire Me Orounla, aucune correspondance des FCBE n'est parvenue au gouvernement. Mieux, aucune formation politique invitée à ces assises n'a envoyé de courrier annonçant son absence, a-t-il précisé.

F. A. A.