Accueil 24h au Benin La situation est sous contrôle (Ministère de l’intérieur)

La situation est sous contrôle (Ministère de l’intérieur)

24
0
PARTAGER

La situation est désormais sous contrôle. C'est l'assurance donnée ce vendredi par les autorités en charge de la sécurité au sujet des soulèvements des populations dans les communes de Tchaourou et Savè, depuis la nuit de lundi dernier.
A travers un message télévisé ce vendredi, le ministre de l'intérieur et de la sécurité publique a d'abord déploré la situation qui est survenue le 28 avril empêchant les citoyens d'accomplir leur devoir civique. Il a regretté qu'à travers les manifestations du lundi au mercredi dernier, les badauds ont vandalisés plusieurs infrastructures. Ils ont mis feu au commissariat, puis attaqué un contingent venant en renfort. Il s'agit d'une équipe à la hauteur de Savè et une autre à Tchaourou. Pour le moment, le bilan selon Sacca Lafia fait état d'une trentaine de blessés au niveau des forces de défense et de sécurité.
Selon le Colonel Spéro Gouchola, la population est organisée avec de jeunes badauds pour semer de désordre dans le pays. Le conseiller technique du ministre de l'intérieur souligne que la situation est dûe au mécontentement des populations suite aux enquêtes relatives aux actes de vandalisme du 28 avril. Pour lui, il n'est pas question de baisser les bras. "Nous devons poursuivre les enquêtes afin de mettre ces gens sous le coup de la justice. Ce qui est clair, force doit rester à la loi", a martelé le Colonel Gouchola. Le conseiller technique du ministre confirme aussi une trentaine de blessés parmi les forces défense et de sécurité et deux parmi les civils.
"Les auteurs proviendraient d'autres localités extérieures. Ils sont payés pour créer cette situation", a affirmé le colonel.
"Nous avons le contrôle de la situation", a assuré le conseiller technique du ministre de l'intérieur.
G.A.