Accueil 24h au Benin L’union Progressiste lance la campagne électorale à Parakou

L’union Progressiste lance la campagne électorale à Parakou

11
0
PARTAGER

Le bureau exécutif national de l'Union Progressiste a lancé officiellement ce samedi 13 avril 2019 à Parakou, la campagne électorale pour les législatives du 28 avril prochain. L'événement a connu la présence des leaders du parti et un grand nombre des militants.

Bruno Amoussou, président de l'Union Progressiste, lors de cette rencontre a invité les militants à faire un bon choix. « Nous sommes venus pour vous demander d'aller voter le 28 avril prochain. Depuis quelques temps nous avons réfléchi à la situation de notre pays et nous avons constaté que si un certain nombre de chose n'arrive pas à se faire c'est parce que l'organisation politique que nous avons n'était pas convenable », a déclaré Bruno Amoussou. Pour ce dernier, il n'y a aucun médicament pour améliorer la gouvernance au Bénin. Après réflexion, il ressort que « les partis politiques bien organisés, bien structurés qui encadrent le pays ce sont les députés, c'est le Parlement, animé par des partis solides qui peuvent être le véritable contre-pouvoir du pouvoir exécutif ».
Les militants de ce parti politique de la mouvance présidentielle comptent œuvrer véritablement en vue d'obtenir le plus grand nombre de siège pour la 8 ème mandature.
« Près de 700 militants, candidats titulaires suppléants, membres du bureau politique, membres fondateurs et particulièrement les militants des trois arrondissements de Parakou me charge de vous dire haut et fort qu'ils n'auront même pas besoin de porter des gangs pour rentrer sur le ring pour ce combat afin de ramener des députés en quantité et en qualité, capables de contrer toute manœuvre tendant à plomber la mise en œuvre du PAG », a affirmé Souley Sabi Moussa, président du comité d'organisation de l'Union Progressiste
En conséquence, poursuit-il, « ils voudraient vous entendre entre autres sur les points ci-après : notre comportement de combattant sur le terrain à partir de cet instant, nos armes pour un combat dure et pacifique ».
Les candidats titulaires sur la liste de l'Union Progressiste dans la 8ième circonscription électorale promettent mettre en œuvre les voies et moyens pour une grande victoire au soir du 28 avril.
« Vos premiers candidats aux législatives s'activent et vous promettent la victoire dans un contexte particulier, marqué par la méfiance, la suspicion, les invectives de tout genre, l'hostilité, les appels à la désobéissance civile, la révolte, l'insurrection la mutinerie », a confié Mariam Chabi Talata, Porte-Parole des candidats de l'Union Progressiste. Pour cette dernière « la particularité du contexte de la campagne qui est la nôtre impose une stratégie ciblant à la fois, nos adversaires légaux et légitimes et ceux qui ont échoué à le devenir ».
La cérémonie a pris fin par une caravane qui a démarré du lieu de lancement de la campagne pour s'achever au siège dudit parti dans la ville de Parakou.

Akpédjé AYOSSO