Accueil 24h au Benin Encore un terrain conquis par les militants du PRD

Encore un terrain conquis par les militants du PRD

61
0
PARTAGER

Une délégation des responsables du Parti du Renouveau Démocratique (PRD) conduite par le Vice-président, Moussa Saka, le Premier adjoint au maire de la commune d'Adjarra, Moukaïla Amoussa et le chef de l'arrondissement de Malawi, Tiamiou Lagnika s'est entretenue avec les imams de la commune d'Adjarra.

L'objectif de cette rencontre d'échanges est de leur expliquer de vive voix que le PRD demeure un parti qui soutient les actions du pouvoir exécutif, le Programme d'Actions du Gouvernement (PAG) du président Patrice Talon bien qu'il ait décidé d'aller aux élections législatives avec sa propre liste.
Redonner espoir aux sages, jeunes, partisans de la position du parti du renouveau démocratique et annoncer une fois encore leur soutien sans ambages au chef de l'État. C'est à cette mission que s'emploient les responsables du parti. Il faut préciser que cette séance de travail avec les responsables de la religion musulmane à Adjarra réunis au sein du Conseil Consultatif des Imams d'Adjarra fait suite à un certain nombre d'intoxication à l'encontre des responsables du parti. C'est donc pour remettre les pendules à l'heure que le chef d'arrondissement de Malawi, Tiamiou Lagnika, le premier adjoint au maire de la commune Moukaïla Amoussa, le Vice-président du PRD Moussa Saka et certains conseillers sont allés restituer la vraie version des faits ayant conduit le PRD à opter pour sa propre liste.
A en croire Moussa Saka, le PRD demeure un parti de la mouvance. Le Vice-président du PRD Moussa Saka a martelé qu'aucune liste n'est encore prête jusqu'à ce jour et qu'au moment opportun, ils seront avisés. Au nom des 17 imams de la commune, le président du Conseil Consultatif des imams d'Adjarra, l'imam central d'Adjarra a remercié la délégation pour cette démarche qu'ils trouvent salutaire. Il a fait savoir à celle-ci que seuls ceux qui reconnaissent à Dieu sa place, les considèrent. Bien qu'étant le guide spirituel de tous les fils d'Adjarra sans partie prise et sans exception, l'imam Djamiou Adédiran de la mosquée centrale de la commune d'Adjarra a rassuré cette délégation du PRD de leur soutien. Il a expliqué à ses homologues imams que Moussa Saka est son frère car ils proviennent d'un même père donc d'une même famille. Il a alors exhorté les siens à accorder leur bénédiction à son frère.
G.A.