Accueil 24h au Benin Des fruits de baobab du Bénin utilisés pour des boissons en France

Des fruits de baobab du Bénin utilisés pour des boissons en France

49
0
PARTAGER

La start-up montpelliéraine Matahi a inventé et commercialise une boisson énergétique naturelle au jus de fruit de baobab. L'entreprise Matahi travaille avec une coopérative béninoise au Bénin à laquelle elle achète les fruits, favorisant un complément de revenus à 400 familles.

Vendues en circuit bio en France, ces boissons sont issues des fruits provenant d'une coopérative béninoise de femmes. Ce qui permet d'assurer un complément de revenus à 400 familles durant la période de récolte de janvier à mars. « Nous tenons à payer les agriculteurs locaux au juste prix », a signalé Raphaël Girardin, fondateur de Matahi. Aussi, mis à part cette démarche de commerce équitable veille-t-il à la préservation des baobabs dans la région.
Raphaël Girardin a eu l'idée de faire du jus de baobab lorsque qu'il a vu ce « gros fruit un peu bizarre » pour la première fois, il y a dix ans, dans un labo.
Les vertus énergisantes de cette première boisson bio au fruit de baobab sont scientifiquement reconnues. « Son taux de vitamines C équivaut à celui de 30 oranges. Et c'est aussi un super antioxydant pour le corps ! », renseigne le fondateur de l'entreprise.
Matahi, créée en 2013 à Montpellier a mis sur le marché plusieurs gammes de boissons. Les valeurs de cette société montpelliéraine est de « Préserver les ressources de la planète et favoriser le commerce équitable ».
Les produits sont distribués dans le réseau des magasins bio, en France, Belgique et Suisse.
En dehors de cette grande distribution, « Nous visons plus la pérennité que le profit », déclare Raphaël Girardin.

Akpédjé AYOSSO