Accueil 24h au Benin Le recensement national des artisans lancé à Abomey

Le recensement national des artisans lancé à Abomey

16
0
PARTAGER

Une délégation conduite par le ministre en charge de l'Artisanat était ce vendredi 11 janvier 2019 à Abomey, dans le cadre de la campagne de sensibilisation sur le recensement national des artisans.

Composée du deuxième Secrétaire Général Adjoint du Gouvernement, Cyril Gougbédji, du Président du Comité Technique de Pilotage de RAVIP, Jean Aholou, du consultant sur la réforme du secteur de l'Artisanat et du volet formation du projet ARCH, Joël Bouillaud et des membres du cabinet du ministre, la délégation conduite par le ministre Modeste Kérékou a procédé, en présence du maire Blaise Ahanhanzo Glèlè, au lancement officielle de la campagne.
Le maire d'Abomey a exprimé sa joie et sa gratitude a l'endroit du Gouvernement et du Président Patrice Talon pour avoir choisi la cité historique d'Abomey pour cette cérémonie de lancement. Il a appelé tous les artisans à se faire recenser le moment venu.
Le deuxième Secrétaire Général Adjoint du Gouvernement, Cyril Gougbédji a rappelé le contexte, les tenants et les aboutissants de cette importante opération de recensement. Il n'a pas manqué d'apporter des explications et éclairages nécessaires aux préoccupations des artisans relatives aux modalités pratiques du déroulement du recensement. La vision du Chef de l'Etat de faire du secteur de l'artisanat, un secteur porteur de croissance, générateur de valeur ajoutée, créateur de richesse et d'emplois a été exposé par le Ministre Modeste Tihounté Kérékou.
Il a mis l'accent sur le volet du programme d'actions du gouvernement concernant ce secteur et qui « permettra d'accroître la production du secteur artisanal››. Il vise aussi non seulement à construire, étendre et équiper les infrastructures d'appuis au développement de l'artisanat mais aussi à renforcer les capacités techniques des artisans.
Le ministre a souligné que c'est dans le but de la concrétisation de ce grand chantier du chef de l'Etat qu'une vaste réforme du secteur de l'artisanat a été initiée par son département ministériel. Modeste Kérékou explique qu'au terme de cette réforme, il sera mis en place une nouvelle Chambre des Métiers de l'Artisanat du Bénin, institution consulaire de droit public.
C'est dans ce cadre qu'un recensement exhaustif des artisans au plan national s'avère indispensable. Il vise la délivrance de cartes professionnelles biométriques aux artisans et la mise en place du registre biométrique des métiers. Aussi permettra-t-il, l'établissement de la liste électorale en vue de l'organisation des élections consulaires de la Chambre des Métiers de l'Artisanat du Bénin et surtout l'accès des artisans aux services du Projet Assurance pour le Renforcement du Capital Humain (ARCH). Ce dernier couvre d'abord les volets Assurance maladie, Micro crédit, Formation et Assurance retraite.
Le ministre Modeste Kérékou a montré que l'artisanat est le deuxième corps social le plus important de notre pays après le secteur agricole.
Il contribue à près de 13% à la formation du PIB. « C'est cette contribution que le Gouvernement ambitionne d'améliorer et d'augmenter », indique-t-il.
Le ministre précise que l'artisanat au Bénin est structuré en 8 branches d'activités, 40 corps de métiers et 311 métiers.
La campagne de sensibilisation sur le recensement des artisans du Bénin se déroule concomitamment dans les 77 communes sur toute l'étendue du territoire national du 10 au 19 janvier 2019.

G.A.