Accueil 24h au Benin Les contribuables invités à se mettre à jour vis-à-vis des taxes et...

Les contribuables invités à se mettre à jour vis-à-vis des taxes et impôts

97
0
PARTAGER

Le centre des jeunes et de loisirs de Djougou a servi de cadre au lancement, ce mercredi 21 Novembre, de la semaine de la fiscalité. Occasion pour le maire Abischaï A. Akpalla d'inviter ses administrés à payer les différentes taxes et impôts qu'ils restent devoir à la mairie.

Une initiative salutaire visant à permettre à la municipalité de se doter de moyens pour répondre efficacement aux problèmes de la commune.
Ainsi, sur initiative du conseil communal de Djougou, il a été lancé la semaine de la fiscalité. Une semaine qui permettra de mieux sensibiliser les populations sur l'importance du payement des taxes et impôts. Selon le receveur divisionnaire des impôts de Djougou, Francis K. Tossoudjèdé, l'impôt est comme une prestation pécuniaire requise des membres de la collectivité publique par voie d'autorité, à titre définitif et sans contrepartie. Ceci dans le but de la couverture des charges publiques visant à faciliter l'intervention dans le domaine socio-économique par la mairie. Il souligne que lorsque l'Etat décide d'effectuer des dépenses, il se donne les moyens de les payer en faisant nécessairement recours à l'impôt prélevé auprès du contribuable.
Le directeur a demandé à l'assistance de s'acquitter de leur devoir civique. « Qui paye ses impôts, bâtit sa nation », déclare-t-il. L'inspecteur des impôts et chef service d'assiette du centre des impôts des petites entreprises (CIPE) de Djougou, Gédéon Akpovi Stève, a mis l'accent sur les taux d'imposition. Il explique que les taux applicables pour les propriétés imposables et les personnes imposables sont respectivement de 30% et 6% à Djougou.
Pour le maire, « Nous sommes à l'ère de la décentralisation, il faut payer les taxes et impôts pour faire émerger notre commune ». M. Abischaï A. Akpalla assure que « Les taxes et impôts payés ne sont pas détournés par les agents ».

G.A.