Accueil 24h au Benin Vers la mise en place d’un cadre de coordination holistique pour les...

Vers la mise en place d’un cadre de coordination holistique pour les maladies prioritaires

22
0
PARTAGER

La première session du comité scientifique relative à l'appréciation des résultats des études et à la définition des options stratégiques du Plan Stratégique National Intégré pour l'Elimination du comité scientifique du VIH/SIDA (PSNIE) se déroule du lundi 19 au 21 novembre 2018, à Golden Tulip Hôtel Le Diplomate à Cotonou. Organisée par le Secrétariat Exécutif du Conseil National de Lutte contre le VIH/SIDA, la Tuberculose, le Paludisme, les IST et les Épidémies (SE/CNLS-TP), la cérémonie d'ouverture de cette première session a été présidée par le ministre d'Etat chargé du Plan et du Développement, Abdoulaye Bio Tchané. Elle a connu la présence du ministre de la Santé, le Professeur Benjamin Hounkpatin et des experts membres du CNLS-TP.
Le Secrétaire Exécutif du CNLS-TP, Dr Melchior Aissi, a rappelé les attributions de l'organe et les objectifs attendus de la présente session du comité scientifique.
Le ministre de la Santé et deuxième vice-Président du CNLS-TP, après avoir remercié les experts, a soulevé l'importance de cette rencontre. Celle-ci explique-t-il s'inscrit dans la mise en place d'un cadre de coordination holistique pour les maladies prioritaires.
Un souhait cher au Chef de l'Etat, Patrice Talon, président du CNLS-TP

Les missions de la 1ère session du comité scientifique

La 1ère session du comité scientifique a pour missions d'apprécier les résultats des études réalisées dans le cadre du PSNIE ; procéder à une analyse critique des stratégies et approches novatrices basées sur des évidences pour l'élimination du paludisme, la tuberculose, les hépatites, les IST, les épidémies puis l'arrêt des nouvelles infections au VIH.
Elle a également pour mission de faire des recommandations au CNLS-TP en vue de l'adoption d'une politique efficace d'élimination du paludisme, la tuberculose, les hépatites, les IST, les épidémies puis l'arrêt des nouvelles infections au VIH.
Le comité est chargé de présenter les résultats de chaque session au Chef de l'Etat, président du CNLS-TP.
La 1ère session du comité scientifique doit aussi assurer le suivi stratégique et la qualité de la mise en œuvre du PSNIE.
Les travaux de cette session prendront fin ce mercredi 21 novembre 2018.

Akpédjé AYOSSO