Accueil 24h au Benin Les invités apprécient la 14ème édition

Les invités apprécient la 14ème édition

23
0
PARTAGER

La 14ème édition du Festival international de théâtre du Bénin (Fitheb 2018) a démarré, il y a quelques jours, dans 06 grandes villes du Bénin. Remplie d'innovations, cette 14ème biennale du Fitheb enregistre la participation de plusieurs pays, et offre divers spectacles aussi bien du Bénin que de l'étranger. Quelques invités du Fitheb se sont prononcés ce mardi 20 novembre 2018, à l'hôtel Riviera Bénin, sur l'organisation du festival et le bilan à mi-parcours.

Plusieurs acteurs du monde des Arts, de la Culture et du Théâtre sont invités dans le cadre du Fitheb 2018.
Un directeur de festival venant du Niger n'a pas caché son admiration.
« Si à cette date on a pu tenir le Fitheb, on dit bravo à la direction du festival. Ils ont osé réussir et on est là », a déclaré Cheick Amadou Kotondi.

Pour lui, le Fitheb c'est pour tous les hommes du théâtre africain et du monde. C'est également un grand lieu de rencontre pour l'ensemble des artistes.
« Les organisateurs s'efforcent pour que les spectacles se tiennent à l'heure et que tout le monde soit bien », a-t-il ajouté.
Selon Léonard Yakanou, consultant formateur en management culturel, l'organisation du Fitheb n'était pas attendue dans cette période de l'année, puisque, au début, il y avait quelques soucis de sponsors et autres. « Heureusement qu'il y a l'édition », s'est-il réjoui. Il place le festival sous la forme d'une édition spéciale.

Toutefois, Léonard Yakanou, souhaite que la prochaine édition relance le Fitheb sur des bonnes voies. Il suggère que des responsables au haut niveau essayent de revoir le statut du Fitheb pour que les éditions ne soient plus pareilles.
Léonard Yakanou a aimé le spectacle de Madagascar présenté avec les sujets universels mais aussi spécifiques à l'Afrique.
Le consultant formateur en management culturel a aussi apprécié la performance des acteurs au niveau de la sous-région ouest africaine. « A ce niveau-là, le Bénin occupe une très bonne place », a-t-il affirmé.
Quant à Alejandro de los Santos, représentant le marché des arts de la scène de Ténérife (MAPAS), il a confié que c'est sa première visite au Bénin. Ce festival est tout simplement pour lui « exemplaire ». Il a apprécié l'effort de l'Etat béninois et de la direction du Fitheb.
Son but en participant à cette édition est de continuer à connaître davantage la production locale ; ce que le Bénin produit et ce qu'il peut offrir au monde.
« Je suis content de l'expérience et de ce que j'ai vu pour l'instant », a-t-il dévoilé.
Quant à Mazen Elgharabawy, président de Sharm Elsheikh, festival international de théâtre pour la jeunesse, aussi venu pour la première fois au Bénin, il est heureux pour l'invitation du directeur du Fitheb, Erick-Hector Hounkpè.

« Je vois assez d'efforts de sa part. Déjà, malgré le manque de sponsors et de soutien je vois quand même qu'il fait un grand effort pour satisfaire le monde, les festivaliers et tous ceux qui travaillent avec lui » confie-t-il.
Sa participation au Fitheb, lui permet de voir les différents spectacles et sélectionner quelque-uns pour son festival l'année prochaine. Aussi, entend-t-il nouer par ce biais des partenariats avec les directeurs des festivals présents à cette édition.

Akpédjé AYOSSO