Accueil 24h au Benin Wilfried Igor Guédégbé prend les rênes du tribunal de Djougou

Wilfried Igor Guédégbé prend les rênes du tribunal de Djougou

9
0
PARTAGER

Le juge Wilfried Igor Guédégbé a été officiellement installé, ce mercredi 07 novembre 2018, au poste de président du Tribunal de première instance (TPI) de 2ème classe de Djougou, par les membres de la Cour d'appel de Parakou. Cette audience solennelle d'installation s'est déroulée au siège de la juridiction sous la houlette du 1er président de ladite Cour Edouard Gagny, en présence des officiers de la police judiciaire, des autorités politico-administratives.

Cette séance d'installation s'applique conformément au décret no 2018-499 du 24 octobre 2018, portant nomination au ministère de la justice et de législation du magistrat Wilfried Igor Guédégbé, pris en conseil des ministres.
Au début de la cérémonie, les textes et lois régissant ce corps de métier ont été lus. Le procureur général de la Cour d'appel de Parakou, Alexis Métaou, représentant le ministère public et le 1er président dudit cour, Edouard Gagny, ont félicité le magistrat Wilfried Igor Guédégbé pour sa nomination à ce poste.
En l'installant officiellement dans ses nouvelles fonctions de président du tribunal, ils l'ont exhorté à toujours exercer son métier en faisant preuve de professionnalisme.
Le nouveau président du TPI de Djougou a remercié les autorités centrales qui ont eu confiance en lui. « Je promets de ne pas les décevoir », a juré le nouveau président du TPI de Djougou.
Pour ce dernier la justice est au service de la population. Le président Guédégbé s'engage à travailler en collaboration et sans compromission avec la justice tout en respectant les textes de la République.
Le président sortant Epiphane Yèyè après avoir exercé cette fonction pendant près de sept ans, s'est réjoui de l'arrivée de son remplaçant. « Et je ne doute point que, ce que j'ai eu à faire de bien, de bon et d'appréciable, qu'il continuera dans ce sens », a-t-il confié.
Appelé à d'autres fonctions à la Cour d'appel de Parakou, le président sortant, a invité les populations de la Donga à une bonne collaboration avec son successeur afin qu'il puisse mener convenablement sa mission.
Akpédjé AYOSSO (Stag.)