Accueil 24h au Benin Les animateurs du Foddeb s’outillent sur le genre transformateur

Les animateurs du Foddeb s’outillent sur le genre transformateur

11
0
PARTAGER

Renforcer la capacité des acteurs de la société civile sur les notions relatives aux droits de l'enfant en prenant en compte le genre. C'est l'objectif poursuivi à travers la formation des principaux animateurs du Forum des organisations de défense des droits de l'enfant au Bénin (Foddeb). Démarrée le mardi 6 novembre à Cotonou et ce pendant 72 heures, les participants vont se familiariser aux outils nécessaires sur le genre transformateur.

Garantir et préserver le droit de l'enfant. C'est le combat mené depuis des années par certains acteurs et organisations non gouvernementales dont entre autres, le Forum des organisations de défense des droits de l'enfant au Bénin (Foddeb). Ce dernier a pour mission d'assurer le suivi des droits de l'enfant au Bénin. Afin de mieux suivre ce droit de l'enfant, cher à l'humanité, Plan international Bénin et la Maison de la société civile se donnent la main pour outiller pendant trois jours, les animateurs du Foddeb sur le genre transformateur.
Cette formation qui s'inscrit dans le cadre de l'initiative dénommé : « Projet de renforcement des capacités de la société civile pour le suivi des droits de l'enfant » vise à établir des systèmes pour le suivi efficace de l'exécution des traités liés aux droits de l'enfant par les Organisations de la société civile.
Le président du Foddeb, Moussa A. Amadou, souligne que « Le suivi des droits de l'enfant prend en compte le genre ; le concept a évolué et nous devons en tenir également compte dans nos activités ». Il fait remarquer que « Le genre transformateur nous amène à tenir compte des aspects de vulnérabilité des deux sexes, notamment ceux de la fille et de la femme ».
Quant au directeur de la Maison de la société civile, il affirme que « Notre mission est de suivre les recommandations aux droits de l'enfant au Bénin ; il fallait que nous nous professionnalisions dans ce cadre ». Selon Armand Vignon, cette formation revêt une importance capitale puisqu'elle « permettra aux Osc de recevoir les instruments nécessaires sur le genre transformateur. Elle sera également bénéfique aux associations dans leur élan de défense et de promotion des droits de l'enfant ».
Cette formation est la suite logique des constats relatifs au faible degré de mise en œuvre de certaines actions au profit des enfants. Elle vise à faciliter la mise en œuvre des engagements auxquels le Bénin a souscrits et permettra aux participants de mieux défendre les droits de l'enfant et de pouvoir élaborer un plan d'action genre transformateur en vue d'actualiser le plan stratégique du Foddeb.
G.A.