Accueil 24h au Benin Abdoulaye Bio Tchané et Siaka Coulibaly signent le PNUAD 2019-2023

Abdoulaye Bio Tchané et Siaka Coulibaly signent le PNUAD 2019-2023

16
0
PARTAGER

Le Ministre d'Etat Chargé du Plan et Développement, Abdoulaye Bio Tchané et le Coordonnateur Résident du Système des Nations Unies au Bénin, Siaka Coulibaly ont signé ce jeudi 8 novembre 2018, le Plan Cadre des Nations Unies pour l'Assistance au Développement (PNUAD) 2019-2013. La cérémonie officielle de signature du document s'est déroulée à Sèmè-City (Cotonou) en présence des Ministres de la santé et de l'Agriculture de l'élevage et de la pêche.

« … Par nos signatures, notre pays et le Système des Nations Unies viennent de s'engager à atteindre les objectifs de développement retenus dans l'agenda 2030 des Nations Unies », a indiqué le Ministre d'Etat chargé du plan et développement.
Pour le Ministre Bio Tchané, « Le Plan cadre des Nations Unies pour l'assistance au Développement du Bénin pour la période 2019-2023 va accompagner les efforts du Gouvernement au cours des cinq années à venir. Il a pour objectif de renforcer l'opérationnalisation, au Bénin, de l'Agenda 2030 des Nations Unies ; donc l'amélioration des conditions de vie de nos compatriotes. »
« Ce Plan constituera sur la période 2019-2023, le cadre de référence et fédérateur de toutes les interventions des Agences du Système des Nations Unies résidente et non résidentes au Bénin. Ce sera le principal instrument des Agences du Système des Nations Unies (SNU) pour accompagner le Gouvernement dans la mise en œuvre des priorités nationales en lien avec l'Agenda de Développement 2030 et ses Objectifs de Développement Durable », a souligné le Coordonnateur résident du Système des Nations Unies au Bénin, Siaka Coulibaly.
La formulation de ce Plan Cadre des Nations Unies pour l'Assistance au Développement explique-t-il, s'est déroulée suivant une approche totalement participative et inclusive et sous le leadership du Gouvernement et particulièrement du Ministre d'Etat chargé du Plan et du Développement. En effet, le Plan cadre des Nations Unies pour l'Assistance au Développement (PNUAD 2019-2023) a été le fruit d'un large processus de consultation avec les différentes parties prenantes au processus de développement notamment les structures gouvernementales, les acteurs de la société civile, des collectivités locales, du secteur privé et des Partenaires Techniques et Financiers. Le processus de formulation de l'UNDAF a été donc pour nous une occasion de recueillir les aspirations de toutes les couches de la société béninoise notamment celles des personnes identifiées comme susceptible d'être ou à risque d'être « laissées de côté ».
Il a, avant de conclure signalé qu' « Au total, plus de deux cent quatre-vingt-quatorze millions de dollars US (294 millions US) soit près de 176 milliards de FCFA seront mobilisés sur les 5 ans du PNUAD, pour la mise en œuvre de ces priorités et contribuer à assurer au Bénin la marche vers l'atteinte des Objectifs de Développement Durable. Les ressources non encore disponibles pour la mise en œuvre du Plan soit environ 24 millions de dollars seront mobilisées en lien avec le Gouvernement et les différents Partenaires Techniques et Financiers sur la base d'une stratégie conjointe de mobilisation de ressources de toutes les agences du Système des Nations Unies. »
Il faut rappeler que la mise en œuvre du PNUAD 2019-2013 débute en Janvier 2019.
Plusieurs chefs d'agences du Système des Nations Unies ont paraphé le document. Il s'agit des chefs d'agences de l'OMS, ONUSIDA, PNUD, FNUAP, UNICEF et l'Union Postale Universelle (UPU), agence spécialisée de l'ONU.

Marcel HOUETO