Accueil ACotonou Promotion de la bonne gouvernance dans les communes de l’Ouémé: Martin Assogba...

Promotion de la bonne gouvernance dans les communes de l’Ouémé: Martin Assogba sollicite l’appui du préfet Apithy pour PartiCip2

35
0
PARTAGER
Le préfet de l’Ouémé et le président de l’OngAlcrer

Le président du Comité de pilotage et de suivi de la phase 2 du programme de Participation citoyenne aux politiques publiques au Bénin (PartiCiP, phase 2), Martin Assogba a fait une séance de travail avec le préfet de l’Ouémé, Joachim Apithy. Celui-ci est allé solliciter du soutien de l’autorité préfectorale aux actions du Programme PartiCiP 2 mis en œuvre également dans les communes du département de l’Ouémé afin de promouvoir une bonne gouvernance de ces collectivités locales.

En fait, de façon concrète, le président Martin Assogba souhaite désormais une forte implication du préfet de l’Ouémé dans le cadre de l’expérimentation du budget participatif dans les neuf communes de l’Ouémé. L’élaboration de ce budget implique la participation de la Société civile, en l’occurrence les Cellules de participation citoyenne (Cpc), aux travaux notamment de la commission de passation des marchés en qualité d’observateur et l’implication de l’autorité préfectorale pour l’organisation régulière des audiences publiques de reddition de comptes des maires aux populations conformément aux dispositions de la loi n°97-029 du 15 janvier 1999 portant organisation des communes en République du Bénin. Le président de l’Ong Alcrer est allé solliciter, en tant que premier responsable du Comité de pilotage et de suivi du programme PartiCip2, le soutien du préfet Joachim Apithy sans qui les objectifs de ce projet ne pourront être atteints au niveau des neuf communes de l’Ouémé.
Prenant la parole, le préfet Joachim Apithy félicite l’Ong Alcrer et Social Watch Bénin, qui pilotent conjointement le programme PartiCip depuis décembre 2012, avec l’appui des Pays-Bas, pour leurs efforts qu’ils ne cessent de déployer sur le terrain pour l’enracinement de la bonne gouvernance au Bénin en général et dans les communes de l’Ouémé en particulier. Il a rassuré de sa disponibilité à œuvrer pour faire de la bonne gouvernance et la démocratie participative une réalité dans les communes du ressort de son territoire. « Nous ne devons plus continuer à tâtonner après quinze ans de décentralisation. Nous parviendrons à améliorer les choses avec votre accompagnement », assure Joachim Apithy. Il s’engage,à cet effet, à renforcer les liens de la préfecture avec les deux organisations de mises en œuvre du programme PartiCiP en vue de l’atteinte des objectifs communs poursuivis. La séance s’est achevée par la remise au préfet de l’Ouémé de divers documents réalisés par le programme sur ses thématiques prioritaires dans les soixante-deux communes des neuf départements couverts par PartiCiP 2.

 

  • Benin
  • Informations
  • Bonne gouvernance
  • Ouémé
  • Martin Assogba
  • préfet Apithy
  • PartiCip2